Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Lutte contre le terrorisme : Le MIK apporte son soutien aux FAMa

Le Mouvement IBK-Kanou, fidèle à sa vocation, se dit engagé et déterminé à soutenir les Forces armées du Mali dans cette lutte contre le terrorisme

Après les partis politiques de l’opposition, la société civile dans sa diversité, ce sont les fidèles et les accompagnateurs du président de la République, qui manifestent leur soutien aux FAMa. Regroupés au sein du Mouvement IBK-Kanou(MIK), ils ont animé hier, un point de presse dans leur quartier général, sis à Missira.

Pour partager les raisons de leur accompagnement aux FAMa, la direction du MIK avait retenu comme conférencière, la secrétaire générale, Adam Sidibé et le superviseur national Mamadou Togola. D’autres militants, non moins importants, ont également fait le déplacement, pour partager ces moments inoubliables avec les hommes des médias.

Le superviseur national du MIK et non moins président du Club des amis à Karim Keita (CAKK) a introduit le point de presse, par les remerciements des journalistes et militants présents pour la circonstance.  Il aaussi remercié les notabilités et les responsables de la commune II, en général et du quartier Missira en particulier.

De son coté, la principale conférencière, Adam Sidibé,  a d’abord demandé d’observer une minute silence, à la mémoire de nos soldats tombés sur les champs d’honneur. Pour elle, ce point de presse est organisé pour informer l’opinion nationale et internationale, par rapport au soutien du mouvement IBK-Kanou aux FAMa. Il en est de même, pour les actions du gouvernement à la faveur de la lutte contre l’insécurité et celles de la justice, dans la lutte contre la corruption.

A en croire Adam Sidibé, cette guerre imposée à notre pays, par les forces obscurantistes, ne peut être gagnée que dans l’union et surtout dans la coopération avec nos Forces armées. De ce fait elle  a invité le peuple à plus de vigilance et tout en acceptant d’alerter les Forces de sécurité, pour des cas suspects.

Parlant du récent discours à la nation, du président IBK, Adam Sidibé pense qu’il servira à plus de rassemblement, d’union et non de division des maliens. Ce faisant, les réticents au Dialogue national inclusif (DNI), doivent revoir leur agenda et accepter de répondre à ce grand rendez-vous. Puisque, selon elle, c’est la survie de la nation qui en dépend.

Rappelons qu’au-delà des simples déclarations de soutien aux FAMa, le MIK a fait des donations de plusieurs natures aux veuves des militaires et aux enfants orphelins. Ce gestepatriotique, très salutaire, a été fait dans un passé très récent. Toujours fidèles aux idéaux du président de la République, le MIK s’est rendu aux chevets des rescapés d’Ogossagou, pour leur remettre des vivres, composés de céréales.

Diakalia M Dembélé

Source: Le 22 Septembre

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct