Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Libye, la bonne dynamique

Ce titre pourrait choquer et être qualifié de cynique. Mais notre vérité, pour ainsi dire, la réalité, c’est qu’on est dans la bonne dynamique. Une bonne dynamique à la fois pour le bourreau et la victime. Européens et Africains n’ignorent guère l’abolition à jamais de l’esclavage ; et que les systèmes européen et africain de protection des droits de l’homme, ainsi que les Nations-Unies, ont des répondants dans leurs instruments signés et ratifiés par les Etats membres, pour garantir ces droits inhérents à la personne humaine.

etienne fakaba sissoko marche manifestation meeting contre esclavage immigre africaine noir libye ambassade mali

Mais voilà qu’on est en présence d’une démonstration qui n’étonne personne depuis que la Libye est devenue « européenne », donnant un sens à l’assassinat de celui qui s’était octroyé en Afrique, le titre de « guide des guides », en l’occurrence, Mohammed Al Kadhafi. Pourquoi a-t-on préféré sa mort à son jugement à la CPI ? L’Europe qui paie la Libye pour bloquer les africains en transit, et dont la destination voulue n’est pas la Libye, mais l’Europe. Cette Europe poursuit sa bonne dynamique de maitriser et de contrôler le continent africain comme le lait sur le feu. Et cette dynamique permet aujourd’hui de savoir jusqu’où l’Europe peut aller pour réussir son programme « restez chez vous ». Elle met également à nu, l’hypocrisie, la duplicité et les jeux de connivence de nos gouvernants, aptes à couler des larmes de crocodile, à exceller dans des réactions lapidaires qui ne trompent plus personne. Les Kondé, Kéita et Kaboré savent qu’ils n’ont pas fait assez pour retenir chez eux, nos frères, nos bras valides, qui ont fuit la misère et qui font l’objet aujourd’hui, d’une odieuse mise en scène orchestrée par la Libye européenne. Les Présidents malien IBK, guinéen Alpha Kondé et burkinabé Roch Marc Christian Kaboré ont-ils dit à leurs peuples ce qu’ils feront de palpables dans les localités les plus reculés de nos pays, pour nous retenir et nous éviter de partir, comme ils sont partis ? Les indignations, les dénonciations, les rappels d’Ambassadeurs et les tapages médiatiques ne font qu’arranger la bonne dynamique européenne, en amplifiant en Afrique et partout, le message destiné aux gouvernants et populations africaines, et qui se résume à : « retenez les vôtres chez vous, sinon voici ce qui les attend ». L’Europe sait que les Kondé, Kéita et Kaboré ne peuvent retenir leurs enfants chez eux qu’en instaurant une bonne gouvernance politique, économique et sécuritaire, qui sous tend une bonne distribution de la justice, et la récompense du mérite. Cette dynamique doit repartir de la Libye. Nos frères doivent revenir, ce combat pour la bonne gouvernance, c’est ici que nous devons le mener. Nous sommes des esclaves de la Libye et devons assumer notre révolte.

  1. Daou

Source: Le Républicain

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct