Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Les polices de Bogota et Bamako mobilisées pour retrouver sœur Gloria

Les polices colombienne et malienne ont été mobilisées pour retrouver Gloria Narvaez, religieuse colombienne enlevée le 7 février dernier dans la région de Sikasso au sud du Mali, par quatre hommes armés se présentant comme des jihadistes. Bogota a envoyé à Bamako une mission technique spécialisée dans la lutte contre les enlèvements.

moussa-ag-infahi-directeur-general-police-malienne

C’est une première pour le Gaula, [Grupos de Acción Unificada por la Libertad Personal, NDLR], l’unité d’élite anti-enlèvement de la police colombienne. Deux de ses agents les plus expérimentés sont partis pour l’Afrique à la recherche de sœur Gloria, leur compatriote.

A Bogota, le Gaula reste évidemment très discret sur les opérations menées par la police malienne. Le Gaula connaît son métier, la Colombie a longtemps été championne toutes catégories en matière d’enlèvements. Au début des années 2000 le pays enregistrait plus de 3 000 prises d’otages par an. Paramilitaires, guérillas, délinquants, tous les groupes armés pratiquaient alors les enlèvements contre rançon.

On se souvient d’Ingrid Betancourt, la Franco-Colombienne restée six ans aux mains de la guérilla des FARC, qui est aujourd’hui en voie de démobilisation. L’année dernière, il n’y a eu que 205 enlèvements dans tout le pays. La Colombie a donc de l’expérience et des experts disponibles. Les polices de toute l’Amérique latine viennent se former aux techniques de la lutte anti-enlèvement dans l’école du Gaula près de Bogota.

Reste à savoir si les agents colombiens vont pourvoir aider la police malienne à retrouver sœur Gloria, disparue depuis plus d’un mois.

 

Source: RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct