Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Les frappes américaines ont tué neuf civils (agence officielle syrienne)

Damas – Neuf civils dont quatre enfants ont péri dans les frappes américaines qui ont visé une base militaire du régime en Syrie, a annoncé vendredi l’agence officielle Sana.

syrie attentat explosion bombardement

“L’agression américaine a provoqué la mort de neuf civils, dont quatre enfants, fait sept blessés et provoqué d’importantes destructions dans les maisons des villages d’Al-Chaayrate, Al-Hamrate et Al-Manzoul”, proches de la base visée, a indiqué l’agence.

Selon la Sana, cinq civils -dont trois enfants- ont été tués dans le village d’Al-Chaayrate, situé à côté de la base militaire éponyme.

Les quatre autres civils -dont un enfant- ont été tués dans le village d’Al-Hamrate par un “missile américain”, et sept personnes ont été blessées par un autre missile dans celui d’Al-Manzoul, d’après Sana.

L’armée syrienne avait indiqué plus tôt que six personnes avaient été tuées dans la base, sans spécifier s’il s’agissait de victimes civiles et/ou militaires.

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a fait état pour sa part d’un bilan de sept soldats syriens tués.

Washington a indiqué avoir tiré 59 missiles de croisière sur la base militaire aérienne d’Al-Chaayrate (centre) en réponse à une attaque chimique présumée imputée par le président américain Donald Trump au “dictateur Bachar al-Assad”.

Selon les Etats-Unis, c’est de la base d’Al-Chaayrate qu’avaient été menée mardi cette attaque chimique présumée, qui a fait au moins 86 morts dans une petite ville du nord-ouest de la Syrie contrôlée par des rebelles et des jihadistes.

 

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct