Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Les chefs d’Etats du G5 Sahel mendiants que la terre n’ait jamais connu

Pour aller en guerre contre les terroristes il faut que Macron donne de l’argent. Vous ne cesserez jamais d’humilier vos populations.

De De Gaulle à Macron, le débat de l’indépendance est clos.

De Gaulle en 1958 à Dakar s’adressait aux Africains en ces termes : « Ils veulent l’indépendance, qu’ils la prennent ».

Macron en 2017 à Ouaga : Vous les Africains, on ne vous comprend pas. Si vous avez des difficultés, vous faites appel à la France et ensuite : Vous Français, que faites-vous ici ?
À la question du francs CFA, la réponse était sans détour : ceux qui veulent quitter le CFA, ils n’y sont plus s’ils décident.

Il est temps de demander comptes à ces présidents de leur mendicité.

Nous avons le sous-sol riche ; il ne reste qu’à l’exploiter pour créer de la richesse.
Pour la sécurisation de vos populations, vous n’avez qu’à mettre des caisses de solidarité pour la défense de l’intégrité des territoires.

Comme vous êtes incapables d’imaginer que récolter 60 milliards par pays n’est qu’une goutte d’eau dans la mer, renvoyez la balle dans le camp de la population.
Chercher 60 milliards suffit-il pour aller vous coucher à plat ventre à Paris sous le froid devant Macron, pleurer pour qu’il cherche de l’argent que lui-même n’en dispose pas et ensuite envoyer une femme ministre pour venir jouer le rôle de chef d’orchestre ?
En revanche, c’est encore vous qui avez des milliards pour organiser des élections pour vous maintenir au pouvoir.

Votre chance est que la honte ne tue pas.

Rasmane Ilboudo, représentant de l’UPC au Mali (la 2e force politique au Burkina Faso)

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct