Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Les bataillons de la force conjointe du G5 Sahel sont déployés

La présidente du Conseil des ministres du G5 Sahel, Aïchatou Boulama Kané, a déclaré lors de l’ouverture de la 5e session ordinaire du Conseil des ministres que « les bataillons sont déployés » dans le cadre de l’opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel.

« Grâce à l’engagement de nos Etats, leurs efforts financiers conjugués aux efforts de nos partenaires, aujourd’hui notre Force conjointe s’est structurée et opérationnalisée, les opérations sont en cours, les Etats-majors des fuseaux sont en place, les bataillons sont déployés », a indiqué la présidente du Conseil des ministres du G5 Sahel à l’ouverture de la réunion dimanche à Ouagadougou, citée par un communiqué de la Présidence du Faso.

Le secrétaire permanent du G5 Sahel, Maman Sambo Sidikou, a souligné que « la conférence des donateurs organisée à Bruxelles a permis aussi d’enregistrer d’importantes annonces pour le financement de la Force ».

Cette réunion se tient en prélude à la 5e conférence ordinaire des chefs d’Etat du G5 Sahel prévue le 5 février.

Outre les points inscrits à l’ordre du jour de cette 5e session ordinaire, « il nous faudra aborder les problématiques de la recrudescence des conflits intercommunautaires qui perturbent la quiétude de nos populations et de l’impact de l’insécurité sur la scolarisation de nos enfants », a soutenu Mme Boulama Kané.

Le G5 Sahel qui regroupe le Burkina Faso, la Mauritanie, le Mali, le Niger et le Tchad, se veut un espace intégré de développement et de sécurité au profit des populations.

A cet effet, plusieurs projets et programmes sont mis en œuvre pour lutter contre la pauvreté et l’insécurité. Il s’agit du Programme d’investissement prioritaire (PIP), du Programme de développement d’urgence (PDU) et de la Force conjointe du G5 Sahel.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement du Burkina Faso, Lassané Kaboré a salué « la claire vision » des chefs d’Etat et « leur engagement à œuvrer dans la solidarité et la mutualisation des efforts afin de relever les défis majeurs de notre espace commun ».

A l’issue de la conférence des chefs d’Etat, le Burkina Faso assumera la présidence en exercice du G5 Sahel.

Source: intellivoire

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct