Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Leçon de géopolitique : la célèbre animatrice télé afro-américaine, Oprah Winfrey, candidate pour la Maison Blanche

L’élection de Donald Trump aux USA a brisé un mythe : celui d’être, à tout prix, imprégné de la politique afin d’être président de la République. Alors qu’il ne connaissait rien de rien du sérail, doublé d’une inculture manifeste, il a pu à coups de déclarations fracassantes et de soutiens de puissants lobbies, être le locataire de la Maison Blanche. Aujourd’hui, il parait comme le plus improbable des présidents de la République qui se sont succédé à la tête du pays. De quoi donner des idées à d’autres comme le fondateur et chef du réseau social à succès Facebook, Mark Zuckerberg ou encore au rappeur Kanye West. La candidature d’Oprah, bien qu’elle doive être confirmée, apportera du piment à la présidentielle 2020 qui s’annonce d’ores et déjà comme la plus ouverte, surtout avec l’entrée dans la danse très souhaitée d’une certaine Michelle Obama.

Barack Obama Francois Hollande

Barack Obama Francois Hollande

Lors d’une interview télé accordée à une chaine américaine, Oprah Winfrey a confié qu’elle est plus qu’intéressée par la fonction présidentielle. Et le fait qu’elle n’eut jamais l’audace de se présenter était dû au fait qu’elle pensait être une vraie outsider car étant à mille lieues du monde de la politique. Mais au vu de l’élection de Donald Trump, magnat de l’immobilier et personnalité du monde médiatique comme président de la République, Oprah avoua qu’elle est plus que tentée par la fonction. C’était en début du mois de mars dernier. Et voilà qu’encore aujourd’hui, des informations de plus en plus persistantes relayent l’annonce très prochaine d’Oprah de sa volonté de briguer la magistrature suprême. Femme noire très engagée, issue d’un milieu modeste ayant réussie, jouissant d’une grande popularité, Oprah pourrait être la candidate à battre lors des prochaines élections américaines (Oprah Winfrey est qualifiée de « femme la plus puissante au monde » par CNN et Time.com73, « la femme la plus influente dans le monde » selon l’American Spectator74, « l’une des personnes les plus influentes du XXe siècle » et « l’une des personnes les plus influentes » de 2004 à 2008, par le Time. Oprah Winfrey est la seule personne dans le monde à avoir été classée sur chacune des six listes). Des élections qui pourraient voir la participation d’une grande frange de la société civile, traditionnellement assez en retrait par rapport aux échéances présidentielles. Celle qui a été désignée comme la femme plus puissante au monde en 2013 et qui est parmi les célébrités les plus riches aux USA devrait faire de l’ombre à Trump dont la présidence est loin d’être un long fleuve tranquille.

Cependant, elle pourrait ne pas être la seule femme noire, puissante et très populaire qui sera de la course. Michelle Obama, ayant son propre club de soutien qui l’encourage à se présenter pour la prochaine élection présidentielle, pourrait être de la partie. Elle serait la prochaine Hillary Clinton du parti démocrate avec le dessein vivement exprimé de remporter le gain de la partie.

Oprah Winfrey contre Michelle Obama en 2020 ! Wow, que d’étincelles en perspectives ! Et si la première femme président de la République des Etats-Unis d’Amérique est noire ? Wait and see !

Ahmed M. Thiam

[email protected]

infosept mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct