Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le Président de la République encourage la promotion de l’agro-business et l’industrialisation du secteur agricole en inaugurant le Salon International de l’Agriculture de Bamako

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta a procédé dans la matinée du 5 mai 2018, au Parc des Expositions de Bamako, à la coupure du ruban symbolique consacrant l’ouverture solennelle de l’édition 2018 du Salon International de l’Agriculture de Bamako (SIAGRI).

La présence du Chef de l’Etat à l’inauguration de cet évènement biennal témoigne de la volonté des plus hautes autorités de faire de l’agriculture le moteur du développement économique du Mali, comme l’indique le Projet de société présenté par IBK à ses concitoyens en 2013 intitulé « Le Mali d’abord ».

Depuis son accession à la magistrature suprême en 2013, le Président de la République consacre annuellement au secteur agricole 15% du budget national.

Non sans résultats : en 2017-2018, le Mali a retrouvé la première place africaine des producteurs de coton en produisant 728 500 tonnes de coton graine.

La participation du Chef de l’Etat à cette fête biennale de l’agriculture est plus qu’un symbole car il s’agit de traduire en actes concrets la volonté politique affichée par les plus hautes autorités du Mali de concrétiser une dynamique pour l’économie locale à travers la facilitation de création d’emplois temporaires ou permanents et le soutien à la recherche agricole.

Le Président IBK ambitionne de faire du Mali une puissance agricole en Afrique et dans le monde. Cette vision passe par la promotion de l’investissement privé en général. Dans le cadre du SIAGRI, il s’agit de soutenir la promotion de l’agro-business et de l’industrialisation du secteur agricole, gages de la stabilité économique et sociale du pays à travers la création d’emplois formels et informels et d’activités génératrices de revenus, ainsi que de renforcer tout à la fois la sécurité alimentaire et nutritionnelle des enfants de mois de cinq ans (accessibilité, disponibilité, utilisation rationnelle dans le temps et dans l’espace) et le cadre de vie des populations.

Selon les organisateurs, le SIAGRI a pour objectif de promouvoir la compétitivité des filières agricoles, agro-alimentaires et agro-industrielles du Mali dans la sous-région et au niveau international à travers les chaînes de valeur agricoles.

Le thème retenu pour la 7e édition du SIAGRI est « Promouvoir l’agro-industrie des PME/PMI pour plus de valeur ajoutée à l’économie du Mali ». Selon ses promoteurs, les retombées du SIAGRI 2016 sur les populations et notamment les jeunes ruraux ont été nombreuses, à commencer par la reconnaissance du mérite des producteurs et des productrices agricoles du Mali, premiers artisans des performances agricoles nationales.

Quelque 500 exposants agro-sylvio-pastoraux sont attendus au SIAGRI 2018, en provenance de pays d’Afrique, d’Europe et d’Asie. Les organisateurs anticipent 7 000 visiteurs professionnels chaque jour jusqu’à la fin du salon qui se tiendra jusqu’au 13 Mai 2018.

L’ouverture solennelle de l’édition 2018 du SIAGRI s’est dérouleée en présence du Premier Ministre, Chef du Gouvernement, des membres du Gouvernement, des représentants des Institutions de la République, des Ambassadeurs et représentants des organisations internationales, du Président de l’Assemblée permanente des Chambres d’agriculture du Mali (APCAM), des autorités politiques et administratives du district de Bamako et de la Commune V du District ainsi que de nombreux participants au Salon. Après la coupure du ruban symbolique, le Chef de l’Etat a visité les stands d’exposition et répondu aux questions de la presse.
L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, costume, mariage et plein air

 

Source: Koulouba.com

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct