Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le fils de Ben Laden menace les Etats-Unis de venger son père

Terrorisme. Selon un ex-agent du FBI, cité par CBS News, Hamza Ben Laden voudrait venger son père. Il précise par ailleurs qu’Al Qaïda serait de nouveau puissante.

terroristes islamistes djihadistes hamza ben laden enfant

Hamza Ben Laden, le fils préféré d’Oussama Ben Laden et son successeur désigné, inquiète les autorités américaines. Après l’avoir placé en janvier sur la liste noire des “terroristes internationaux”, elles craindraient qu’il se venge des Etats-Unis au nom de son père.  Et c’est un ancien agent du FBI, qui dirigeait les enquêtes sur Al Qaïda après les attentats du 11 septembre, qui prévient de cette éventualité dans les colonnes du CBS News.

“Nous allons venger ce que vous avez fait à mon père”

Ali Soufan tire la sonnette d’alarme puisque durant ces deux dernières années il a enregistré quatre messages audio du fils de l’ex-chef d’Al Qaïda. “Dans le dernier, il parle comme son père, utilise des phrases, des termes cités par Oussama Ben Laden”, explique l’ancien agent du FBI.

“Il dit, en substance : ‘Peuple américain, nous arrivons et vous allez souffrir. Nous allons venger ce que vous avez fait à mon père, venger l’Irak, l’Afghanistan…’ Tout tourne autour de la vengeance”, précise-t-il.

Al Qaïda est-il en train de renaître de ses cendres ?

Présent depuis son adolescence sur des vidéos de propagande de l’organisation terroriste de son père, Hamza Ben Laden, aujourd’hui âgé de 28 ans, pourrait donc prendre la tête d’Al Qaïda, selon Ali Soufan. Et ce malgré la concurrence que lui a créée ces dernières années l’Etat islamique (EI).

Dans les colonnes des médias américains, Ali Soufan assure qu’Al Qaïda n’a jamais été aussi forte. Si cela reste encore discret, c’est dû au fait que de nombreux groupes, présents notamment en Syrie, n’utilisent pas le nom d’Al Qaïda pour ne pas attirer l’attention. Cependant,  les partisans de l’organisation seraient près de 20 000 rien que dans ce pays, confie encore Ali Soufan. “Je ne pense pas que même dans ses rêves les plus fous, Oussama Ben Laden pensait qu’un jour il aurait des partisans commandant des armées, des troupes, des territoires”, indique cet ex-agent du FBI.

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct