Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le directeur de campagne de Soumaila Cissé, Tiebile Drame, à propos des résultats du 2ème tour : « Sans les bourrages d’urne, orchestrés dans certaines zones, notre candidat arrive en tête de cette présidentielle »

Suite à des déclarations du camp de l’actuel président IBK et son gouvernement  relatives aux résultats des localités qui échappent au contrôle de l’Etat malien caractérisées par l’absence des acteurs électoraux et des observateurs, le directeur de campagne de Soumaila Cissé,Tiébilé Drame a animé, hier mardi 14 août, une conférence de presse dans les locaux du QG de campagne de la plateforme « Restaurons l’espoir ».

L’occasion pour lui de confirmer le rejet catégorique par l’opposition des  résultats que s’offre, de façon anti-démocratique et républicaine, le président sortant IBK, ce malgré la volonté exprimée du peuple par les urnes.

Pour le conférencier, les premières tendances disponibles indiquent clairement que le peuple souhaite tourner la page de l’immobilisme, de l’incompétence et de l’incurie en confiant sa destinée au candidat de l’espoir, Soumaïla Cissé. « Nous rejetons les résultats frauduleusement attribués au candidat IBK perdu d’avance surtout ceux-ci provenant de certaines localités du septentrion malien contrairement aux réalités qu’imposent les populations via les urnes », a-t-il renchéri.

Pour exemplifier ses assertions, Tiebile Drame a mis l’accent sur les cas de Gourma-Rharous où des faits témoignent que l’élection n’a pas pu se tenir dans plusieurs localités du nord de notre pays. Malgré cette évidence, 30 674 voix ont été illégalement attribuées à IBK par ses partisans résolus pour faire triompher par les bourrages d’urne et vols de suffrages, la victoire du candidat IBK. Tandis le score squelettique de 6 467 voix ont été attribuées au candidat Soumaila Cissé pour des raisons que personne ne peut ignorer en cette phase décisive de l’histoire de la démocratie malienne. « Sinon, comment comprendre que notre candidat puisse avoir un tel score dans une zone qui est traditionnellement considérée comme son  fief. Ces mêmes complots ont été manigancés par des structures aux services d’IBK dans la nouvelle région de Taoudéni ainsi qu’au cercle de Ménaka où des bourrages électoraux ont été également au rendez-vous en faveur du président sortant IBK », a laissé entendre le conférencier.

A cela, s’ajoutent, selon lui, les cas de Talataye et d’autres circonscriptions électorales où les suffrages exprimés par les Maliens sont pris en otages par les émissaires d’IBK. « En ne citant  que ces exemples, le camp d’opposition rejette de manière catégorique, tous ces résultats illégalement octroyés au candidat  IBK  caractérisés par des bourrages d’urnes. Cette situation n’existe pas qu’au seul nord du Mali. Les régions de Sikasso et Ségou, notamment les  zones de CMDT et d’office du Niger ont également été concernées par ces opérations de zones grises électorales lors de ce 2ème tour », a-t-il ajouté.

A ses dires, ce sont les résultats de bourrages d’urnes que son camp récuse et rejette. A titre de rappel, Tiebile Drame a aussi récapitulé par ce rejet les réactions des candidats qui, lors du 1er tour ont tous fait bloc pour ces mêmes dispositifs de rejets par le fait de ce système attentatoire pouvant entrainer la crise postélectorale que peut éventuellement assister la population malienne.

Selon Tiebile Drame, l’opposition ne peut pas rejeter tous les résultats de ce scrutin dans la mesure où sur la base de la compilation d’opposition, sans les résultats de ces zones grises où les bourrages à ciel ouvert ont eu lieu, le candidat Soumaila Cissé a recueilli  51,97% de façon régulière et crédible. Compte tenu de ces différentes raisons, l’opposition exige au gouvernement, pour des raisons de transparence, la publication des résultats de chaque bureau de vote. « Sans les bourrages d’urne orchestrés dans ces zones de la fraudes électorales, le candidat Soumaila Cissé est en tête pour gagner cette élection présidentielle » a-t-il conclu.

Mamadou Diarra stagiaire

Source: Le Pays

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct