Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Le CRI – Mali rend Hommage au guide Mouammar Kadhafi

La coordination du comité de révolution international du Mali CRI-Mali sous la conduite M. Keba Ibrahim Diallo vient de célèbre le huitième anniversaire de l’assassinat du guide de la révolution libyenne, c’était le dimanche dernier dans l’enceinte du projet des jeunes de Sogoniko en commune VI du District de Bamako. La cérémonie était co- présidée par le coordinateur du CRI-Mali M. Keba Ibrahim Diallo et d’Abba Maman Abdoul kader, coordinateur du front pour la libération de Libye.

Il y a de cela huit ans que le guide révolutionnaire libyenne Mouammar kadafi, a été assassiné pour rendre un hommage mérité a cet grand homme et immortalisés ses idéaux le comité révolutionnaire international du Mali (CRI-Mali) a été créé raison de plus pour magnifier homme. C’est pourquoi le Keba Ibrahim Diallo dans son adresse a dit que cette huitième anniversaire de l’assassinat du dirigeant libyen et visionnaire Africaine arrive au moment où tous les assassins qui ont orchestrés cet acte inacceptable sur notre continent, sont presque dans les oubliettes dans leurs propres pays, il s’agit de ces criminels sans foi ni loi, Nikola Sarkozy et Bernard-Henri Levy, la haineuse Clinton et le foudre Cameron avec le soutien matériel des pays arabes aussi, comme Qatar et la complicité de la presse arabe précisément AL ZAJIRA a fin d’amplifier la mauvaise image de notre seul Guide africain qui nous restait. Il a aussi souligné que Kadhafi avait des projets qui ont été confisqué et liquidé en faveur de la domination des forces de l’injustice, de l’oppression et de l’asservissement religieux, social et économique. Et comme chez nous en Afrique les héros meurent avec leurs projets, depuis la disparition du guide de la Jamahiriya, tout ce qu’il avait projeté de faire pour notre continent est resté dans les tiroirs, et ceux qui pensent ou tente de remettre cela sur la table de discussion, sont considérés comme des antioccidentaux et sont soit directement écartés, ou réduit au silence. Il a terminé son allocution a lancent un vibrant appel à la jeunesse africaine de s’unir au combat afin de libérer notre très chère Afrique de l’oppression, de néocolonialiste, de françafrique et l’impérialisme pour liberté totale de notre très cher continent. Quant à Maman Abdoul kader, il a demandé la libération du fils du guide libyen, le retour des refugies et il a aussi demandé le corps ou la tombe de Mouammar Kadafi soit montré à sa famille.

L’œil du peuple

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct