Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

LDC/Défaite du PSG: Voici ce que risque Neymar pour ses injures sur la toile

Neymar était présent dans les tribunes du Parc des Princes mercredi dernier, lors de la rencontre des 8èmes de finale retour de la ligue des champions qui opposait son équipe le PSG à Manchester United. Au coup de sifflet final, l’équipe anglaise était sortie victorieuse (3-1). Pourtant l’équipe parisienne avait pris une bonne option à Old Trafford en venant à bout des mancuniens à l’aller (2-0).

En colère après la défaite et l’élimination du PSG de la ligue des champions, Neymar a d’abord cherché à pénétrer les vestiaires sans succès. Par la suite, c’est sur instagram que le brésilien s’est lâché. Le numéro 10 parisien s’en est pris à l’arbitre qu’il indexe comme le principal responsable de la défaite du Psg pour avoir sifflé un penalty contestable pour une main de Presnel Kimpembé dans le temps additionnel.

“C’est une honte. On met quatre mecs qui ne comprennent rien au foot pour regarder un tir au ralenti devant la télé… Il n’y a rien. Comment le gars (Kimpembe, ndlr) peut mettre la main alors qu’il a le dos tourné ? Allez-vous faire foutre…”, a-t-il écrit dans une «story».

Il faut dire que cette publication du brésilien pourrait ne pas rester sans conséquence au regard des propos du joueur. Ce sont des propos qui enfreignent l’article 11 du code disciplinaire. Dès lors, la commission d’éthique de l’UEFA pourrait sévir lors de sa prochaine réunion, le 28 mars.

Le Parisien risque une sanction allant d’un simple blâme à une suspension de un à trois matches. L’on se souvient qu’un cas similaire avait été posé et la commission d’éthique de l’UEFA avait sévi à l’endroit du coupable. Pour avoir insulté Sergio Ramos sur les réseaux sociaux après un houleux Croatie-Espagne, Dejan Lovren avait ainsi écopé d’un match de suspension a posteriori.

afrikmag

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct