Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La procureure de la CPI promet de « prendre toute mesure appropriée » sur les violences à Gaza

La procureure de la Cour pénale internationale (CPI) Fatou Bensouda a affirmé qu’elle suivait de près les violences à Gaza et a promis de « prendre toute mesure appropriée ».

« Mon équipe suit attentivement les développements sur place et examine tout crime présumé qui pourrait être du ressort » de la CPI, a-t-elle déclaré à l’AFP, affirmant que « la violence doit cesser ».

Elle a demandé à « tous les protagonistes de s’abstenir d’aggraver cette situation » et à l’armée israélienne « d’éviter d’user de la force de manière excessive ».
Au total, 59 Palestiniens, dont huit mineurs, ont été tués par les tirs israéliens à la frontière entre Israël et la Bande de Gaza. Le bilan s’est par la suite alourdi avec l’annonce de la mort d’un bébé, décédé après avoir inhalé des gaz lacrymogènes.

Au moins 2.400 Palestiniens ont aussi été blessés, soit par les tirs israéliens, soit par les inhalations de gaz.

L’Autorité palestinienne a rejoint la CPI en janvier 2015 en signant le Statut de Rome qui a créé la CPI. La Cour est compétente pour juger les crimes de guerre et crimes contre l’humanité.
A la demande des Palestiniens, Mme Bensouda avait ouvert en 2015 une enquête sur des crimes présumés commis lors de la guerre à Gaza en 2014.

Elle a rappelé mardi que « la situation en Palestine est sous le coup d’une enquête préliminaire menée par mes services ».

« Je suivrai la situation et je prendrai toute mesure appropriée dans le cadre de mon mandat défini par le Statut de Rome », a-t-elle promis, se disant « bouleversée » par le bilan des violences de lundi.

VOA Avec AFP

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct