Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

La chancelière allemande à Jérusalem sur fond de divergences

La chancelière allemande est attendue à Jérusalem ce mercredi 3 octobre. Angela Merkel devrait arriver dans la soirée avec sept de ses ministres, pour une visite de 24h. Elle dînera avec le Premier ministre israélien et tiendra jeudi une réunion intergouvernementale avec lui. Ce déplacement a été plusieurs fois reporté, car les sujets de divergence entre les deux dirigeants ne manquent pas. Et si cette fois la visite a bien lieu, ces désaccords devraient dominer les échanges.

Avec notre correspondant à Jérusalem, Guilhem Delteil

Pour Angela Merkel, l’Allemagne a une « responsabilité historique » telle que la sécurité d’Israël fait partie de la « raison d’être » de son pays.

Un engagement fort, mais qui n’empêche pas une lecture des enjeux différente de celle de Benyamin Netanyahu. Pour le Premier ministre israélien, la principale menace sécuritaire est l’Iran. Il n’a eu de cesse de dénoncer l’accord sur le nucléaire iranien, s’opposant aux pays européens signataires, parfois frontalement.

La semaine dernière, à la tribune des Nations unies, Benyamin Netanyahu a accusé les Européens de chercher à apaiser l’Iran et leur a demandé « s’ils n’avaient rien retenu de l’histoire », en référence au contexte d’avant la Seconde Guerre mondiale.

Une remarque cinglante pour une chancelière qui assume la responsabilité historique de son pays dans l’Holocauste, mais qui juge aussi que l’accord de Vienne est le meilleur moyen d’empêcher l’Iran d’obtenir l’arme nucléaire.

Sur le conflit israélo-palestinien, les deux dirigeants ont également leurs divergences. L’Allemagne s’est montrée critique des plans israéliens de construction dans les colonies de Cisjordanie.

Berlin, comme l’Union européenne, a aussi demandé à Israël de ne pas procéder au transfert de force d’une communauté bédouine palestinienne. Les enfants de ce village menacé de destruction ont envoyé, ce mardi, un message à la chancelière allemande, lui demandant d’intercéder en leur faveur.

RFI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct