Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Koulikoro et Ségou : une vingtaine d’écoles fermées par des présumés Djihadistes

Plus d’une vingtaine d’écoles ont été fermées la semaine dernière par des présumés djihadistes dans les régions de Koulikoro et Ségou au Sud du pays. Selon des sources locales, les forces armées maliennes sont actuellement présentes dans la région de Koulikoro. Malgré cette présence des FAMAS, les enseignants ont été contraints de fuir ces localités.

A leur arrivée dans les localités de SébétéFanibougouSemenéGounandoDandougouToubacoroSiribala et Ballala dans le cercle de Banamba, région de Koulikoro, les djihadistes ont procédé sans violences à des séances de prêches dans quelques mosquées.

Ils ont ensuite instruit aux enseignants d’abandonner l’enseignement occidental, au profit de l’école coranique. Ces enseignants craignant d’être pris pour cibles, ont quitté ces communes.

Selon des sources locales, les assaillants disent être des adeptes d’Amadou Kouffa. Les mêmes sources ajoutent que ces groupes armés ont aussi demandé à la population de suivre leurs instructions et de bannir toutes pratiques contraires à l’Islam.

La présence des djihadistes est également signalée à Bellen dit Sagala, dans la région de Ségou. Dans cette localité, des présumés djihadistes ont fermé des écoles et ont demandé aux femmes de porter des voiles et d’abandonner les cérémonies de mariage et baptême. Ainsi, la fermeture de ces écoles dans ces localités du Sud du pays, intervient à un moment où les autorités maliennes tentent de rouvrir 250 écoles fermées récemment après la visite du premier ministre dans la région de Mopti.

Entre 2012 et 2018, les djihadistes ont fermé près 750 écoles dans le Centre et le Nord du pays.

Selon certains observateurs « la fermeture des écoles dans les régions du sud par les djihadistes était prévisible ». Selon eux, les autorités maliennes doivent prendre dans l’urgence toutes les dispositions nécessaires pour stopper cette progression des groupes terroristes.
Bréma Ely Dicko est sociologue, chargé de cours à l’Université du Mali

Studio tamani

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct