Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Journée des Enquêteurs : L’insertion Socio-professionnelle au cœur du débat.

«  L’une des bases  du développement moderne repose sur la capacité de l’Etat à faire de la collecte des données et de la planification, des outils indispensables dans l’élaboration des politiques de développement »

C’est en ses termes que le président du Club des Enquêteurs du Mali Hamadoun Bocoum a donné ce  Samedi 05 Janvier 2019 le ton de la célébration de la 2eme édition de la « Journée Nationale  du Club des l’Enquêteurs  du Mali».

L’évènement s’est déroulé  au palais de la culture Amadou Hampate Bah, en présence des enquêteurs, des bureaux d’études,  et les structures étatiques chargées de la collecte des données.

Placée sous le thème : «  L’insertion  Socio professionnelle de l’enquêteur au Mali », la célébration de cette journée a été une occasion pour les enquêteurs d’échanger avec le public  sur les difficultés auxquelles ils sont confrontés dans la pratique de cette profession.

Les objectifs visés sont entre : Faire connaitre aux décideurs l’importance de la collecte des données dans la planification, et la programmation des projets de développement d’une  part , et d’autre part faire connaitre au public le rôle et les missions de l’enquêteurs.

Selon Hamadoun Bocoum,  le président du club des enquêteurs du Mali dès 1960,le Mali a fait de la collecte des données un guide dans l’élaboration des politiques publiques.

C’est par la loi n°05-026 du 6 Juin 2005 que le Mali s’est doté d’un cadre législatif approprié en matière statistique.

Cela dénote le caractère secondaire accordé à la collecte des données, et est la principale cause de la méconnaissance de l’impact des enquêtes sur les politiques publiques.

Il ajoute à cet effet :« le club des enquêteurs, composé de femmes  et d’hommes très expérimentés dans le domaine de la collecte des données est aujourd’hui capable de relever les défis » déclaré –t-il. Il n’a pas aussi manqué de saluer cette initiative du gouvernement qui depuis 2009 par une loi, à créer au sein  de chaque département ministériel une  cellule de planification et de lastatistique(CPS) pour renforcer les actions de l’INSTAT et d’autres bureaux  de recherches.

Pour sa part Mohamed Diallo, le conférencier soutient que la célébration de cette journée est d’une importance capitale pour les enquêteurs, mais aussi pour les bureaux d’études, et tout repose aujourd’hui en matière de projet sur vous les enquêteurs.

Diallo ajoutera  aussi que  le suivi, et l’évaluation des projets par les enquêteurs posent problème.

Mohamed Kanouté

Mali24

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct