Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

JOURNÉE DE LA POLICE : Le quatre octobre célébré avec faste

Annuellement célébré sur toute l’étendue du territoire national, les festivités du 58e anniversaire de la police nationale se sont  tenues  hier à l’école de la police. Présidé par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, qui avait à ses côtés le directeur général de la police, Inspecteur général Moussa AG Infahi, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Général de division Salif Traoré, et plusieurs autres personnalités.

Couronnée par plusieurs activités stratégiques d’évolution de la police sur la sécurité de la personne et la protection de leurs biens, la journée s’est déroulée dans une atmosphère ambiancieuse et démonstrative. «  La police creuset de l’unité nationale, une région, un quota », a été le thème de cette 3e édition de la Journée de police nationale présidée par le président IBK en présence de la majorité de son gouvernement.

Débutée par une revue de troupe, le défilé et de démonstrations par les unités, la journée s’est commémorée jeudi 04 octobre 2018 devant une foule homogène.  La police nationale se restructure conformément à la politique de réforme du secteur de la sécurité. C’est pourquoi, le Dg de la police a précisé : « cette réforme se porte essentiellement sur la qualité des ressources humaines, les infrastructures, le recrutement et la formation afin de reconstruire la police républicaine ». Il s’est également prononcé sur certaines réalisations au titre de 2018 et de  celles en cours.  Dans le cadre de la police administrative et préventive, le premier responsable de la police a également précisé que « 9718 patrouilles ont été effectuées sur toute l’étendue du territoire national au cours desquelles 9487 personnes interpellées, 5565 engins saisis dont 3306 à deux roues et 2259 à quatre roues ».  Parlant de la descende, le Dg a aussi précisé que  « 257 descentes ont été effectuées afin de saisir des produits illicites de 1,146 kg de cannabis, 212 doses d’héroïnes et des armes de guerre et  3838 personnes déférées devant les tribunaux compétents pour diverses infractions ».

Fier, le président IBK  a indiqué : « l’autorité de l’Etat n’est pas un concept atterré, mais se vit par le libre exercice des droits et de libertés démocratique. Ce concept doit être garanti et assuré par les forces de sécurité et de défense à travers leurs compétences et d’expériences acquises ».  Avant d’ajouter: « quand on se soucie de son peuple, de son bonheur et de son confort, il n’y a pas seulement de la santé physique, mais aussi la santé spirituelle, notamment la sécurité de son environnement et de son accroissement sur les différents secteurs ». Cette 3e édition a pris fin par la remise de kits scolaire et d’autres activités.

NIARRA

Source: autre presse

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct