Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Inauguration du premier cimetière musulman de Québec

Depuis l’attentat à la grande mosquée de Québec, la demande pour un cimetière musulman est de plus en plus insistante dans la capitale provinciale.

cimetiere musulman islam Quebec canada jardin

Un premier cimetière, à Saint-Augustin-de-Desmaures, vient d’inaugurer un espace permettant d’accueillir jusqu’à 500 sépultures.

Situé entre la route 138 et le fleuve Saint-Laurent, le tout premier cimetière musulman de la région de Québec offre 500 lots aux familles musulmanes. L’espace réservé aux musulmans pourra même être agrandi au fil des ans, selon les besoins.

L’entreprise funéraire Lépine Cloutier Athos est en discussion avec les gens de la communauté depuis plusieurs années et affirme que les besoins se faisaient de plus en plus sentir.

«C’est normal, ces gens-là sont arrivés depuis 40-50-60 ans et les décès commencent à arriver, explique Yvon Rodrigue, de Lépine Cloutier Athos. Et ils ont maintenant besoin d’un lieu de repos.»

L’association de la communauté algérienne de Québec abonde dans le même sens et ajoute que ce genre d’initiative risque de se multiplier dans la région au cours des prochaines années.

Adam Diakite oeuvre à l’intégration des immigrants musulmans au Québec depuis plusieurs années et il ne cachait pas sa reconnaissance lors de l’inauguration. Il a remercié maintes fois les citoyens du Québec pour leur ouverture et a rappelé l’importance d’un tel lieu pour les musulmans de la région.

«Présentement, vous en devez une au Québec, vous devrez livrer la marchandise, a déclaré M. Diakite. Ils n’ont pas fait ça pour rien, ça représente des centaines et des centaines de milliers de dollars et ils les ont investis pour vous.»

En ce qui concerne le Centre culturel islamique de Québec, ses membres n’ont pas participé aux démarches visant l’implantation de ce cimetière. Ceux-ci souhaitent être propriétaires de leur terrain. Ils ont acquis un terrain à Saint-Apollinaire l’hiver dernier. Les citoyens concernés par le projet doivent d’ailleurs se prononcer sur le projet par référendum le 16 juillet prochain.

Pour les musulmans de la région, il était impensable de faire inhumer les défunts à l’extérieur de la région, voire même du pays.

Outre le terrain, Lépine Cloutier Athos met aussi à la disposition des musulmans une partie de son centre funéraire, situé à proximité, dans la rue Legendre. Cela permettra de dispenser les soins aux défunts en conformité avec les rites musulmans.

Source: tvanouvelles

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct