Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

IBK à Ségou : les attentes comblées

Le président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, à la tête d’une

forte délégation, a bouclé jeudi 26 avril dernier, une visite de trois jours dans la Cité de Balazans. L’étape phare de cette visite présidentielle a été l’inauguration de l’échangeur de la ville de Ségou et de ses voies d’accès. En outre, IBK a fait des dons, inauguré des infrastructures de base, procédé à des décorations et à des rencontres avec les forces vives de la localité dont une avec tous les chefs de villages de la 4e région. Le long de son trajet, une mobilisation exceptionnelle a été observée. En guise de reconnaissance,des Ségoviens réclament la candidature d’IBK pour un second mandat.

« Ce jour est pour nous, Ségoviens d’ici et d’ailleurs, des plus mémorables, il est sensationnel parce qu’il   consacre l’inauguration des dix kilomètres de voiries et de l’échangeur multiple, infrastructures modernes qui se passent de tout commentaire et qui contribuent véritablement à l’Honneur et au Bonheur de tout le Mali en général, des Ségoviens qui s’en glorifient d’ailleurs. Anw Ka Echangeur – A Dan Do ! ». C’est en ces termes que Nouhoum Diarra, Maire de la Commune de Ségou s’est adressé à IBK lors de la cérémonie inaugurale de l’échangeur.

Ce projet gigantesque a été financé par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) à hauteur de 16% et le budget national pour 84 % ; pour un coût total de vingt et trois milliards deux cent soixante et trois millions sept cent quatre-vingt et dix mille deux cent (23. 263. 790.200) FCFA HT. « Les travaux de construction d’un échangeur au carrefour de Markala à Ségou et l’aménagement-bitumage de 10 kilomètres de voiries urbaines dans la ville de Ségou s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Aménagement d’Infrastructures Routières Structurantes (P.A.I.R.S). », a fait savoir la ministre Seynabou Diop de l’équipement. Ce programme est une initiative du gouvernement de notre pays dont l’objectif global est de contribuer à l’amélioration de la mobilité urbaine dans plusieurs localités du Mali, mais également à la réduction du temps de parcours sur certains axes urbains dont Bamako, Koulikoro, Koutiala, en vue de dynamiser les échanges économiques au niveau national et régional. Avec cet échangeur, les populations bénéficiaires s’épanouiront avec l’écoulement facile de leurs productions agricoles, se déplaceront très facilement dans le temps et dans l’espace. Il renforcera le brassage culturel et facilitera le drainage facile des eaux pluviales.

Après la coupure du ruban symbolique, le président a rencontré tous les chefs de village de la Région de Ségou au Stade Amary Daou pour échanger sur les questions brûlantes de la Région, en proie à une insécurité grandissante.

Le mercredi 25 avril, deuxième jour de sa visite à Ségou, IBK a présidé dans la matinée, en présence du Premier ministre, Soumeylou Boubeye Maiga, le 8è Conseil Supérieur de l’Agriculture dans la salle de conférence du Gouvernorat de Ségou. A l’issue de ce Conseil, le Chef de l’Etat a approuvé le plan de campagne 2018-2019 qui se chiffre à 353 milliards 690 millions 349 mille 395 FCFA dont 44 milliards de subvention des engrais. Les objectifs de production agricole de la campagne 2018-2019 portent sur 10 millions 646 mille 515 tonnes toutes céréales confondues contre 9 millions 820 mille 244 en 2017-2018 et une prévention de 750 000 tonnes de coton graine. Cette cérémonie a été suivie de l’inauguration du siège de la délégation régionale de la Chambre de commerce de Ségou et de l’usine d’engrais DPA, initiative d’un natif de la région.

Cette journée a été bouclée par la rencontre entre le président de la République et les forces vives de la ville de Ségou. Elle s’est déroulée dans la salle de cinéma Miérouba.

A l’unanimité, les intervenants ont remercié IBK pour les infrastructures réalisées et pour son attachement au développement et à l’épanouissement de la Région. La représentante des femmes, Oumou Koné et le représentant des jeunes, Moussa I. Traoré, la porte-parole de la majorité présidentielle, També Saran Sangaré, se sont succédé au pupitre pour remercier le président de la République pour toutes les réalisations, bénéfiques à tous les Ségoviens, qui ont pu être concrétisées malgré la situation que traverse notre pays depuis 2012. Ils n’ont pas caché à IBK leur souhait de le voir briguer un second mandat. Tous ont appelé le Chef de l’Etat à poursuivre ses efforts et à continuer sur son chemin de paix et de réconciliation entre tous les fils du Mali. Une sollicitation que semble avoir agréé IBK.

Participants à cette rencontre, les représentants des populations touarègues de la région de Ségou ont offert au Chef de l’Etat un cadeau, symbole de reconnaissance et de rappel lors de son séjour parmi eux dans le nord du pays: un vase et une louche traditionnels tamasheqs.

A sa sortie de la salle, il a procédé à des remises de dons aux autorités locales. Ainsi, des équipements d’assainissement ont été remis à la mairie de Ségou, pour 5 associations qui évoluent dans le domaine de l’assainissement, 2 groupements de femmes, 1 association des femmes du Camp militaire, une association de jeunes qui évolue également dans le domaine de l’assainissement et enfin une ONG locale. Le lot est composé d’un camion-benne avec 3 caissons pour le ramassage et l’évacuation des ordures ménagères, 100 poubelles, 100 brouettes, 100 pelles, 100 râteaux, 100 paires de bottes, 100 paires de gants et 200 balais.

Au dernier jour de son séjour ségovien, IBK et sa délégation se sont rendus à Markala, une localité située 35 Km de Ségou.

Là, IBK a été accueilli en grande pompe.  Il a procédé à la coupure du ruban symbolique de la route reliant les quartiers Diamerabougou et Kirango. Avant de visiter les installations du barrage de Markala dont il a financé à hauteur d’un milliard la rénovation.

De retour à Ségou, IBK a bouclé sa visite de 72 heures dans l’après-midi avec la rencontre des étudiants de l’Université de Ségou. Il a été accueilli et ovationné par des milliers d’étudiants qui ont rassuré la main sur le cœur l’hôte de marque avec des slogans « Zéro grève, zéro violence à l’Université de Ségou ». Ces mots ont beaucoup touché du Chef de l’Etat, « si nous voulons compter parmi les meilleurs, nul ne sera invité au banquet s’il n’aura mérité ». Le monde actuel étant un espace d’hyper-compétitivité, IBK a invité les étudiants à « rester en haut de l’échelle et à ne point descendre ». Il a assuré les étudiants et les personnels pédagogiques que malgré la situation difficile dans le pays, il consentira les efforts utiles pour leur offrir un campus universitaire digne de ce nom. Le président de la République s’est félicité de la création de l’Université de Ségou, temple de savoir, et de la construction du département de médecine animale. Le Chef de l’Etat s’est également réjoui de la désignation de l’éminent Professeur Ogobara Doumbo comme Président du Conseil d’Administration de l’Université de Ségou.

Après cet échange oratoire avec les étudiants de Ségou, le Chef de l’Etat a procédé à la coupure du ruban symbolique des nouveaux bâtiments, avant de visiter un des trois laboratoires achevés et bien équipés.

Le président de la République a ensuite posé la première pierre de nouvelles constructions pour renforcer les infrastructures pédagogiques et administratives de l’Université, bâtie sur une superficie de 9 hectares. Avant de prendre le chemin de retour, IBK s’est dit s’est très satisfait de l’organisation et de la qualité de la mobilisation durant tout son séjour. Autrement dit ses attentes sont comblées.

Aliou Badara Diarra

 

Source:  L’Enquêteur

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct