Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Histoire… : … d’un débrouillard

Fils d’un pêcheur de Mopti, Modibo Djénépo n’a pas confirmé l’adage “tel père, tel fils”. Ainsi, depuis l’âge de 12 ans, il a abandonné le domicile paternel pour se rendre à Bamako.

Mordu de voiture, le jeune Djénépo s’est vite fait embaucher par un garagiste à Sogoniko.

Très intelligent, et grande bricoleur petit à petit toutes sortes de pièces de voitures ramassées. Mais, après 8 ans, « le fou » comme on le surnommait, a été contraint par son patron de choisir entre sa collection de ferrailles ou de s’en aller.

Modibo opta pour la deuxième proposition et s’engagea comme gardien d’une concession.  Là, il transporta toute sa ferraille. Et chaque jour, notre « fou », sillonne les rues de Bamako, toujours ramassant des ferrailles par-ci, par-là.

Le propriétaire de la concession en visite sur les lieux, énervé par l’attitude de son nouveau gardien ramasseur de ferrailles, se débarrassa à son tour du jeune homme.

Infatigable, Djénépo s’installa dans un verger. Ainsi, après deux ans de solitude, le jeune homme qui vivait grâce à la vente de quelques pièces qu’il rénovait, a reçu d’un garagiste une coque de Sotrama.

Le rêve de Modibo Djénépo s’est ainsi concrétisé en décembre dernier.

En effet, après plusieurs mois de bricolage, il a monté un véhicule Sotrama qu’il a baptisé « Allah Té Kégné Fossila » (rien n’est au-delà du pouvoir de Dieu). Et qui marche à merveille.

Ainsi, M.D. est devenu propriétaire et chauffeur d’un véhicule de transport reliant Rail da à Faladjè.

Comme projet à court terme, le jeune MD espère se marier dans tous les prochains mois. Eh oui ! “L’homme est le boulanger de sa vie”.

Le 26 Mars

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct