Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Haut conseil des collectivités : Plusieurs dossiers brûlants au menu de la 2e session

Durant un mois (du 4 novembre au 3 décembre 2019), les conseillers nationaux  examineront plusieurs dossiers brûlants de la nation soumis à leur appréciation par le gouvernement pour avis et des questions diverses. 

Son président, Mamadou Satigui Diakité, a présidé lundi dernier la cérémonie d’ouverture de la deuxième session ordinaire du Haut conseil des collectivités (HCC). C’était en présence du Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, des membres du gouvernement et des présidents d’institutions et des conseillers nationaux.

 La deuxième session ordinaire du Haut conseil des collectivités se tient du 4 novembre au 3 décembre prochain. Durant un mois, les conseillers nationaux examineront plusieurs dossiers brûlants soumis à leur appréciation par le gouvernement pour avis et des questions diverses. 

Dans son discours d’ouverture, le président du HCC, Mamadou Satigui Diakité, a insisté sur l’importance de la mise en œuvre effective de la décentralisation. «À cet effet, les transferts des compétences et des ressources bien que déjà amorcés dans plusieurs domaines ont besoin d’une nouvelle impulsion pour s’élargir aux transferts effectifs des services déconcentrés de l’Etat et aux collectivités», a déclaré le président Mamadou Satigui Diakité.

Au-delà des activités quotidiennes, la période de l’intersession a été marquée au Haut conseil des collectivités par sa participation à de nombreuses activités entreprises par le gouvernement et les partenaires techniques et financiers. Le Bureau du  HCC a accordé des audiences à des personnalités nationales et étrangères, publiques et privées portant sur de nombreux volets de la vie socio-économique et politique du pays.

Sur le plan international, le Haut conseil des collectivités a participé à de rencontres internationales, notamment à Lyon (France), au conseil d’administration de l’Association internationale des régions francophones (AIRF) et au séminaire gouvernance et décentralisation ; à Poitiers (France), aux premières assises sahéliennes de la coopération décentralisée.

Face  aux  revendications sociales, catégorielles,  aux catastrophes, demandes de développement provenant des régions et des  inondations, le HCC dit avoir apprécié la réaction rapide des autorités et les dispositions prises pour éviter d’autres malheurs du genre. Une minute de silence a été observée à la mémoire des militaires tombés au champ d’honneur.

Fatoumata Nafo (Stagiaire)

Source : Le Debat

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct