Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Hamidou Traoré : «Je suis capable de marquer à plus de 35 mètres»

À 21 ans, Hamidou Traoré «Dou», ancien sociétaire du Club Olympique de Bamako et évoluant aujourd’hui sous les couleurs de Karabükspor (D1 turque), est un véritable canonnier. Conscient de ses qualités de frappe, il estime qu’il peut marquer des buts à plus de 35 mètres et compte apporter cette valeur à l’Équipe nationale du Mali. Son rêve est de participer à des phases finales de Coupe du monde et remporter la CAN avec les Aigles.

Entretien.

Vous aviez connu une saison très difficile avec Karabükspor, qui est déjà relégué en D2 turque. Qu’est-ce qui n’a pas marché pour ce club cette année ?

C’est vrai qu’on a connu une saison très difficile en Super Lig turque. L’équipe a perdu beaucoup de ses joueurs majeurs, en raison de problèmes financiers. En début de saison 16 joueurs ont déposé des lettres à la FIFA et ont quitté le club, parce qu’ils n’étaient pas payés. Les dirigeants ont été obligés d’aller chercher des joueurs en 2ème et 3ème division, qui ne sont pas encore prêts pour le haut niveau. Voilà en quelque sorte, les vraies raisons d’une saison vraiment cauchemardesque.

Lors du mercato d’été 2017, beaucoup de clubs turcs comme Galatasaray ou Besiktas et les Français du FC Toulouse, étaient à votre trousse. Pourquoi vous aviez choisi cette formation de Karabükspor ?

Il y a déjà des clubs qui ont entamés des pourparlers avec les dirigeants de Karabükspor

Oui effectivement, tous ces clubs me convoitaient à l’époque. Mais, il n’y avait rien de concret… Comme vous savez, en début de chaque période des transferts, il ‘a des clubs qui mettent les noms de certains joueurs dans leur short-list. Et après, c’est des transferts qui ne se concrétisent pas, pour diverses raisons. C’est ainsi, que j’ai rejoint les rangs de Karabükspor.

Est-ce que vous pensez continuer l’aventure avec Karabükspor l’année prochaine en D2 turque ou vous aviez des touches ailleurs ?

Pour le moment, je ne peux rien dire à ce sujet, si je dois rester ou partir. J’ai des contacts, mais j’attends la fin de la saison, pour voir les choses au clair. Il y a déjà des clubs qui ont entamés des pourparlers avec les dirigeants de Karabükspor, pour pouvoir me recruter au prochain mercato, dont les portes s’ouvrent dans quelques semaines. Ils sont donc actuellement en négociation avec le président du club de Karabükspor. Moi, j’attends la fin de la saison, pour pouvoir discuter aussi avec le président, afin de prendre une bonne décision.

Vous êtes l’un des grands espoirs du football malien et beaucoup de joueurs de votre génération commencent à prendre leur place chez les Aigles. Quelles sont les ambitions sur le plan international de Hamidou Traoré ?

Effectivement, beaucoup de joueurs de ma génération ont commencé à intégrer l’Équipe nationale A, à l’image de Diadié Samassékou, Adama Traoré «Noss», Falaye Sacko, Djigui Diarra, Youssouf Koné, Souleymane Diarra… À chaque fois quand je les regarde jouer à la télé, c’est comme si j’étais avec eux sur le terrain. Je suis très content pour eux tous et j’attends mon tour. Je n’ai pas encore de contact avec le staff technique des Aigles, mais je travaille dur pour pouvoir atteindre l’Équipe nationale et apporté ma pierre à l’édifice national. C’est mon ambition et la seule chose qui me taraude l’esprit en ce moment.

Je n’ai pas encore de contact avec le staff technique des Aigles

Est-ce que Hamidou Traoré est en train de travailler dans ce sens, pour vraiment rejoindre les Aigles ?

Évidement que je travaille dans ce sens. Mais, comme vous savez, nous évoluons dans le championnat turc, qui est très peu médiatisé sur le plan international. Il faut que les dirigeants se déplacent souvent pour venir voir les joueurs dans leur club, discuté avec eux et regardé certains de leurs matchs, pour se faire une idée sur tout un chacun. C’est en moment, qu’on pourrait bien mettre en place une grande équipe. Il y a des championnats, dont les matchs passent à la télé au Mali, comme la Ligue 1, la Liga, la Bundesliga, la Premier League anglaise et la Serie A italienne, mais la Super Lig turque n’est pas très médiatisée. Pourtant, c’est un championnat très physique, costaud et athlétique, à l’image de ce qui se fait en Angleterre ou en Italie.

Quelles sont les qualités de Hamidou Traoré ?

J’ai énormément de qualité. Il faut dire que je suis bien technique et physiquement. Je suis endurant et également polyvalent, car je peux jouer à beaucoup de poste. Je suis capable de marquer des buts à 30 et 35 mètres. Donc, je peux apporter beaucoup de choses à l’Équipe nationale du Mali.

Parlez-nous du but refusé à la CAN U20 à Dakar en 2015 face au Sénégal, qui a couté une finale aux Aiglons du Mali ?

C’est vrai que j’ai pris le ballon et tiré avec force comme j’ai l’habitude de le faire. La balle a ricoché sur la barre traversable du portier sénégalais (Ibrahima Sy, Ndlr) et descendu derrière la ligne de but. C’était un but valable qui pouvait effectivement changer le cours de cette rencontre, car en ce moment le Mali mènerait par 2-1. Mais, l’action était très rapide et j’étais à 35 mètres du but adverse. Je ne savais donc  pas que le ballon avait franchi la ligne de but, sinon j’allais jubiler… C’est sur le chemin du retour de l’hôtel, qu’on m’a montré la vidéo dans le bus et j’ai vite compris que la balle était bien entrée. C’est dommage, mais je crois que l’arbitrage vidéo, devrait pouvoir éclairer les choses, dans un cas pareil.

Yaya Touré, est mon joueur de référence

Qui est aujourd’hui le joueur de référence de Hamidou Traoré ?

Aujourd’hui, le seul joueur à qui je me réfère, c’est bien l’Ivoirien Yaya Touré de Manchester City. C’est un joueur pétri de qualité et qui a presque tout remporté dans sa carrière. Moi, depuis que je suis en Turquie, je joue uniquement comme milieu de terrain, donc c’est Yaya qui ma référence. J’aimerais faire une grande carrière comme lui. Jouer dans des grands clubs, participer à des phases finales de Coupes du monde avec le Mali et remporter la Coupe d’Afrique des Nations inch’Allah.

Par Bréhima DIAKITÉ / reference14sport.blogspot.com

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct