Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Haïdara brise le mythe : Le célèbre prêcheur somme IBK et ses partenaires étrangers de s’expliquer devant les massacres au Mali !

Depuis l’attaque meurtrière à Sobame-Da, se soldant par le massacre de dizaines de civils appartenant à l’ethnie Dogon, la unième du genre, Ousmane Chérif Madani Haïdara, guide spirituel des Ançars et Président du Haut Conseil Islamique du Mali, a donné plus d’éclat à sa position et ses déclarations ne font plus que défrayer la chronique. Le célèbre prêcheur, dans sa légendaire franchise, somme Ibrahim Boubacar Kéita et ses partenaire étrangers, notamment, la MINUSMA, de s’expliquer devant les tueries massives en cours dans le pays.

D’abord, le premier sentiment d’indignation du nouvellement élu président du HCIM, s’est exprimé à travers le fait que suite à la survenance du macabre événement où il avait été annoncé que les victimes étaient toutes des chrétiens, IBK s’est rendu dans la zone en compagnie de chefs religieux chrétiens sans aucun représentant de la communauté musulmane du Mali. D’aucuns pensent que le conflit actuel n’a strictement rien de confessionnel, mais pourquoi l’Exécutif, à travers cette visite présidentielle avec des membres de la communauté chrétienne, a semblé donné à la crise, une connotation religieuse ? Cela a sérieusement intrigué l’opinion nationale et a manifestement frustré Ousmane Chérif Madani Haïdara qui y voit un « acte mal conseillé » au président IBK.

Le deuxième motif de colère du guide des Ançars, s’explique par le fait qu’une présence massive de troupes étrangères sur le sol malien, notamment, les forces onusiennes, n’ait jusqu’ici pu quasiment rien apporter à la stabilité du pays. En dépit du renforcement constant des effectifs dans les rangs des armées étrangères présentes au Mali, la crise sécuritaire ne fait que s’enliser et les tueries les plus monstrueuses ne font que se multiplier. Jamais, le Mali n’avait été autant été confronté à une crise sécuritaire aigue avant qu’il n’eût été envahi par des troupes étrangères sans rendement sécuritaire visible. Autant, les populations civiles sont décimées par les violences, autant, la mafia internationale s’accentue autour du Mali. A qui profite cette sale hypocrisie qui ne fait qu’enfoncer le Mali dans l’isolement ?

Pour sa part, Ousmane Chérif Madani Haïdara n’est pas allé avec le dos de la cuillère pour sommer le président Ibrahim Boubacar Kéita, Chef suprême des armées et ses partenaires de la mafia étrangère arnaqueuse, de clairement s’expliquer face à l’escalade de la violence. Et cette réaction combien spectaculaire, a agréablement surpris de nombreux maliens qui l’ont énormément appréciée. IBK et ses partenaires internationaux sont donc sommés de s’expliquer devant le peuple malien !

Moulaye Diop

LE POINT DU MALI

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct