Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Grâce à Mario Mandzukic, la Juventus renverse Naples et file en tête

Menée par Naples dès la 10ème minute de jeu, la Juventus Turin est finalement parvenue à inverser la vapeur et à l’emporter (3-1), ce samedi soir.

Véritable machine à gagner cette saison en Serie A avec 6 victoires en autant de rencontres disputées, la Juventus Turin, leader du championnat, recevait Naples, ce samedi soir, en marge d’une rencontre au sommet. Seulement à trois longueurs de son adversaire du soir, le Napoli de Carlo Ancelotti, équipe réputée joueuse et sans complexe, se présentait ainsi dans l’antre de la Juve avec un objectif annoncé : revenir à hauteur de la Vieille Dame.

Après un turnover conséquent face à Bologne lors de la dernière journée, la Juventus alignait ce soir son équipe-type en fonction des forces en présence, s’appuyant sur une séduisante attaque composée de Ronaldo, Dybala et Mandzukic, mais faisant sans Khedira et Douglas Costa.

Surprise en début de match, la Juventus ne perd pas le fil

Sans complexe, le Napoli débutait la rencontre de la meilleure des manières et se procurait très rapidement une occasion très nette, par l’intermédiaire de Zielinski, qui, aux 25 mètres, voyait sa frappe limpide s’écraser sur le montant d’un Szczesny battu. Un peu plus tard, à la 10ème minute, Dries Mertensfaisait cette fois trembler les filets du portier Bianconeri, lui qui n’avait plus qu’à pousser le ballon dans le but vide suite à une offrande de Callejon. 0-1. 

Un quart d’heure plus tard, Cristiano Ronaldo adressait une véritable offrande à Mario Mandzukic, récent adversaire de l’Equipe de France lors de la finale de Coupe du Monde face à la Croatie. Lancé, l’attaquant égalisait d’une tête puissante. 1-1, les débats étaient relancés à Turin.

Vraisemblablement galvanisés par cette égalisation devant leur public, les joueurs de Massimiliano Allegri exerçaient ensuite un pressing constant face aux Napolitains. Une pression proche de s’avérer payante sur uneénorme occasion manquée par Pjanic et Chiellini à la demi-heure de jeu. Néanmoins, Naples parvenait à rester à égalité jusqu’à la mi-temps. Tout restait à faire.

Le Napoli doublé d’entrée par l’intenable Mario Mandzukic

Revenu des vestiaires avec de bonnes intention, Naples se faisait ensuite surprendre dès l’entame de la seconde période par la Juventus et Mario Mandzukic… Encore lui. Dès la 49ème minute, suite à une frappe repoussée de Cristiano Ronaldo, le Croate qui avait bien suivi donnait pour la première fois de la rencontre l’avantage à ses coéquipiers… 2-1, dans une ambiance magistrale.

Malheureusement pour les napolitains, le défenseur Mario Rui était coupable d’une deuxième fautesanctionnable d’un avertissement et récoltait un carton rouge logique à la 58ème minute de jeu, empêchant presque tout révolte… Et déséquilibrant quelque peu des débats jusque là enflammés.

En face, la Juventus, résolument décidée à frapper un grand coup au classement ce samedi soir, ne se faisait pas prier pour aggraver le score par l’intermédiaire de Bonucci, à l’affût après un de pied arrêté, tuant tout suspense. 3-1. 

Besoccer

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct