Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Gestion de l’Hygiène Menstruelle en milieu scolaire : AMASBIF et Water Aid outillent les acteurs de l’éducation et ceux de la santé

Informer les directions Nationales  sur les interventions  des acteurs de la plateforme GHM, et examiner avec les directions Nationales  les contraintes liées à la promotion  de la GHM en milieu scolaire.

Tels sont les objectifs  visés par l’atelier  d’échanges d’informations sur la gestion de l’Hygiène Menstruelle en milieu scolaire.

Initié par l’Association Malienne pour la Sauve Garde du Bien Etre Familial (AMASBIF) en partenariat avec  Water Aid, la présente rencontre a enregistré la présence des acteurs de la santé, de l’éducation, des partenaires Techniques et financiers, et d’autres ONG et associations intervenant dans le domaine de la santé de la reproduction.

Plusieurs interventions ont meublé la cérémonie d’ouverture.

En prenant la parole  au nom  de l’ONG AMABIF, la présidente Mme Barry Aminata Touré s’est réjoui de la présence massive  des invités, chose qui traduit selon elle toute la pertinence de cet atelier qui touche à une question sensible de la féminité.

Avant d’ajouter qu’« Au-delà des changements ressentis dans le corps, qui varient d’une femme à l’autre, l’accès aux protections hygiéniques est inégal selon les pays, et parfois même selon les régions alors que la menstruation est partie intégrante de la vie de la femme : 2 730 jours de la vie d’une femme en état de cycle menstruel, soit 9% de sa vie, 68 250 ml de sang perdus soit quasiment son poids. »

Elle n’a pas manqué de souligner que « tous les continents sont concernés par cette disparité, de l’Afrique jusqu’à l’Amérique du Nord. Pendant que certaines jeunes filles font face à la difficulté de se procurer des protections hygiéniques, (ce qui les empêche d’aller à l’école), d’autres font face à un problème d’éducation. Toutes ne reçoivent pas des explications sur le cycle menstruel et certaines d’entre elles ne savent pas ce que sont les règles, et ce, jusqu’au jour où celles-ci arrivent. »

Pour sa part le représentant de water Aid Mamadou Lamine Diarra, a salué la tenue de cet atelier qui sera une opportunité  de  présenter  les grandes actions  menées par la plateforme  sur  la gestion de l’hygiène menstruel, mais aussi d’évoquer les difficultés rencontrées.

Il a également saisi cette occasion pour saluer l’exemplarité de la coopération entre  Water Aid et AMASBIF

  • Au cours de cet atelier d’échanges d’informations  sur la gestion de l’hygiène menstruelle plusieurs communications importantes seront faites par des experts entre  autres :
  • présentation de la plateformeGHM,
  •  Présentation sur la situation de la GHM en milieu Scolaire (acquis, contraintes, perspectives, attentes vis-à-vis des acteurs publics)
  •  Echanges sur les perspectives d’actions communes : Restitution étude GHM, Journée mondiale GHM.

Signalons enfin que toutes les recommandations issues de cet atelier seront prise en compte par les acteurs de  la plateformeGHM et ses partenaires

Mohamed Kanouté

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct