Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Fonds Covid-19 : PMU-Mali offre 100 millions de FCFA

La société du Pari mutuel urbain (PMU-Mali) a remis, hier un chèque de 100 millions au fonds Covid-19 mis en place par le gouvernement. La cérémonie s’est déroulée à la Primature, en présence de plusieurs personnalités, dont le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, de la ministre déléguée chargée du Budget, Mme Barry Aoua Sylla et du directeur général de PMU-Mali, Vital Diop. Le chèque géant a été remis à la ministre déléguée chargée du Budget, Mme Barry Aoua Sylla par le premier responsable du Pari mutuel urbain, Vital Diop.

Le chef du gouvernement et la ministre déléguée chargée du Budget, ont adressé, chacun leurs remerciements à PMU-Mali et invité nos concitoyens à rester mobilisés dans la campagne de sensibilisation et de lutte contre le coronavirus. Hier, cinq nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés dans notre pays, portant à 36 le nombre de personnes atteintes de cette maladie qui fait des ravages, à travers le monde. Même si aucun nouveau décès n’a été signalé, il y a aujourd’hui une psychose générale. C’est dans ce contexte que le Premier ministre a rencontré les responsables des différentes fédérations de l’industrie du tourisme (hôtellerie, agences de voyage, guides touristiques), dont le secteur est durement frappé par la pandémie.

Les échanges ont porté sur les dispositions à prendre afin d’atténuer l’impact de cette crise sanitaire sur le secteur. À la fin de la rencontre, Mossadek Bally, le PDG du Groupe Azalaï, a confié que l’industrie du tourisme souffre de la fermeture des frontières à cause du Covid-19. «Nous nous retrouvons avec des entreprises qui sont totalement à l’arrêt. Des collaborateurs qui n’ont plus de travail, parce qu’il n’y a plus de voyageurs qui viennent au Mali. Nous avons échangé avec le Premier ministre sur les mesures d’accompagnement possibles. Pour justement faire en sorte que nos entreprises puissent passer cette crise et préparer la reprise des activités», a-t-il déclaré. Selon Mossadek Bally, les différentes fédérations du secteur ont fait des propositions au chef du gouvernement. Ces propositions touchent à la fiscalité et aux charges sociales. «Nous savons que cette crise est mondiale. Elle a fait beaucoup de mal à la planète entière. Nous espérons que nous allons prendre le dessus sur le Covid-19. Donc, il faut réfléchir déjà à la reprise des activités. La situation est aujourd’hui très difficile. On sait que tous les secteurs sont touchés, mais l’industrie du tourisme est en première ligne», a insisté le patron du Groupe Azalaï.
En réponse, Dr Boubou Cissé s’est dit attentif aux doléances des professions du secteur de l’industrie du tourisme. Il a promis de travailler avec son équipe afin de répondre à ces doléances. Par ailleurs, le Premier ministre a donné quelques assurances quant à l’accompagnement que le gouvernement pourrait apporter à l’ensemble de l’économie nationale.

Issa DEMBÉLÉ

Source : L’ESSOR

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct