Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Entomologie médicale : le MRTC vulgarise ses travaux sur les vecteurs de maladies

L’étude des vecteurs des maladies transmises par les insectes tels que les moustiques est très importante surtout dans le contexte du Mali ou le paludisme (la maladie transmise par le moustique) a fait plus de 2 millions de cas en 2017.

En vue de vulgariser ses travaux dans le domaine de l’entomologie effectués par les équipes de recherche de l’Université des sciences, des techniques et des technologies de Bamako (USTTB), le Centre de recherche et de formation sur le paludisme (MRTC) a organisé, le jeudi 19 décembre 2019, sa 2e journée porte ouverte sur la recherche en entomologie médicale.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr. Mamadou Famanta en présence de l’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, Dennis B. Hawkins, du recteur de l’Université des sciences, des techniques et des technologies de Bamako, Pr. Wateni Diallo, du directeur du département d’entomologie du MRTC, Pr. Sékou Fantamady Traoré, et du maire délégué du quartier Point G, Ousmane Berthé.

L’entomologie est une discipline scientifique qui étudie les arthropodes (insectes, acariens) vecteurs ou non responsables de pathologies humaines et qui cherche à développer des moyens de lutte. Son domaine est élargi à l’ensemble des arthropodes, parasites permanents, temporaires ou accidentels de l’homme. On y intègre donc les acariens, notamment les tiques. L’étude des vecteurs des maladies transmises par les insectes tels que les moustiques est très importante surtout dans le contexte du Mali ou le paludisme (la maladie transmise par le moustique) a fait plus de 2 millions de cas en 2017.

Au Mali, le MRTC, qui est l’un des plus grands centres de recherche en Afrique dans le domaine de l’épidémiologie, de la biologie de vecteurs, des parasites du paludisme et d’autres maladies à transmission vectorielle, mène des travaux afin de lutter contre ces vecteurs. Il est constitué de deux principales unités qui sont : le département d’entomologie médicale et des maladies à transmission vectorielle et le département de parasitologie et des essais de vaccins antipaludiques.

C’est dans le but de vulgariser ses travaux que le Centre a organisé, hier, sa 2e journée porte ouverte sur la recherche en entomologie médicale, marquée par une visite guidée des stands, une série de présentations sur les unités de recherche du département d’entomologie et des remises de distinctions aux pionniers de la recherche en entomologie médicale au Mali.

Le directeur du département d’entomologie, Pr. Sékou Fantamady Traoré, s’est réjoui de l’organisation de cette journée avant de solliciter le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique pour la résolution des problèmes auxquels ils sont confrontés qui sont l’insuffisance des ressources humaines et le manque d’espace pour les laboratoires et les bureaux.

Selon le recteur de l’USTTB, Pr. Wateni Diallo, cette journée porte ouverte permettra de découvrir le savoir-faire des enseignants chercheurs de son université. Il a assuré le MRTC de son accompagnement pour la promotion de la recherche.

L’ambassadeur des Etats-Unis au Mali, S. E. Dennis B. Hawkins, a salué l’excellente coopération, vieille de 30 ans, entre nos pays dans le domaine de la recherche médicale. “Le Mali est l’un des leaders mondiaux dans la recherche médicale. Cela prouve que le système de santé malien fonctionne malgré les difficultés”, a-t-il déclaré. Il a réaffirmé la disponibilité des Etats-Unis à accompagner le Mali dans l’amélioration de la santé des populations maliennes.

Aux dires du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Pr. Mamadou Famanta, l’entomologie joue un rôle important dans la santé publique. Il a loué les efforts du personnel du Centre recherche et de formation sur le paludisme dans la lutte contre les maladies à transmission vectorielle dans notre pays.

Abdrahamane Diamouténé

Source: L’Indicateur du renouveau

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct