Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Education de la petite enfance et du premier cycle : Le PASEQ se referme sur un bilan satisfaisant

Le Comité de pilotage du PASEQ (projet d’amélioration de l’accès à des services d’éducation de qualité) tient ce jeudi 17 mars 2017 sa dernière session au  grand hôtel de Bamako en présences des acteurs concernés par le projet. Un projet évalué satisfaisant dans sa mise en œuvre par l’ensemble des membres du consortium et des décideurs du Mali.  

ecole classe etudiante eleve scolaire professeur education

Présidée par le secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, Dr Moumouni Traoré en présences  du représentant de l’ambassade du Canada au Mali, Richard Manirabona,   du directeur Pays de Plan International –Mali, chef de file du consortium, des représentants de communautés bénéficiaires et d’autres  acteurs impliqués dans le projet PASEQ,  cette  3ème session annuelle  du Comité de pilotage national du projet d’amélioration de l’accès  aux services d’éducation de qualité dénommé PASEQ,   a été l’occasion pour  les différents intervenants  de se féliciter des résultats atteints. Lancé le 5mai 2014  par le ministre de l’éducation nationale, le PASEQ  prend  fin le 31 mars prochain, après trois ans de mise en œuvre reconnue  performante par l’ensemble de ses parties prenantes ; le PASEQ  est le fruit du partenariat entre le Canada,  le ministère de l’éducation nationale et le consortium de quatre organisations : Plan International Mali, Save the Children, la Fondation Aga Khan et Vision Mondiale sous un financement à hauteur  de 19.682. 539dollars canadiens.

Pour   le secrétaire général du ministère de l’éducation nationale, le PASEQ a amorcé des résultats dont son département se réjouit. A ses dires on enregistre à travers ledit projet une augmentation du taux de scolarisation, 57,6% chez les filles et 59,5%  chez les garçons à l’étude de base à 83% (Filles : 82, 5%, garçons 83,5%) à la fin du projet. En plus de ces acquis, M. Traoré a également souligné la progression du taux de préscolarisation à l’étude de base tant chez les filles que chez  les garçons.

D’autres aspects démontrent également l’apport dudit projet sur le système éducatif  à ne citer que l’ amélioration du taux d’achèvement observé chez les élèves ,  l’ implication accrue des femmes dans les instances de gouvernance des écoles et  CDPE sans oublier  l’ amélioration de l’ environnement  grâce aux  actions en faveur de l’ hygiène et l’assainissement comme en témoignent  les propos du représentant du ministre de l’ éducation nationale . En plus de l’intervention du Dr Traoré en faveur du PASEQ, c’était au tour du  directeur Pays de Plan International -Mali, François Xavier Wongué, de rappeler les résultats obtenus grâce à la mise en œuvre du  projet  qui a couvert  311 villages  et  222 écoles en plus de  130 centres de développement de la petite enfance (CDPE) ; équipé 279 salles de classes munies de rampes d’accès pour les handicapés ; 80  bureaux  construits ; 118  cantines scolaires équipées ; 345 blocs de latrines  construits et 37 forages réhabilités,  98 nouveaux forages installés  par le PASEQ.

Aussi pour cette  dernière session annuelle,  le comité de pilotage  avait à l’ordre du jour ces points-ci : Le bilan annuel de 2016 des activités;  l’  état de mise en œuvre des dernières recommandations ;  le bilan des trois années du projet  et les perspectives de capitalisation des acquis.  Car bien que satisfaits de ces acquis  en faveur de notre système éducation, les acteurs du domaine restent conscients de la nécessité de pérenniser les acquis du PASEQ afin de s’attaquer à d’autres défis sur relever la qualité de l’éducation nationale.

 

La rédaction 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
ORTM en direct