Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Edito : 4 ans au service du Mali

1 juillet 2013 – 1 juillet 2017, cela fait juste quatre ans que votre canard, ‘’Le Pays’’ existe. Depuis, jour pour jour, il s’inscrit dans la dynamique de dire ce qui est vrai et juste dans le respect des règles qui régissent la corporation de journalisme. Autre fois hebdomadaire, 1 juillet 2013 – 31 décembre 2015, nous sommes passés en bihebdomadaire le 1 janvier 2016 compte tenu de la demande de plus en plus pressante de nos lecteurs.

yacouba-yalcoue-directeur-publication-journal-pays-presse

Ce parcours, insignifiant dans la vie d’un journal, pendant ce laps de temps n’a pas été facile pour nous. Nous avons affronté plusieurs difficultés liées à notre ligne éditoriale. Nous dénonçons, nous révélons les choses crues telles qu’elles se présentent. Et du coup, intimidations et autres modes pour nous en dissuader sont devenus notre quotidien. Au-delà de cette stratégie, l’actuel régime défaillant que nous essayons de ramener à la raison a tenté plusieurs fois de  nous asphyxier financièrement en cassant nos marchés dans certains services publics et nous fermant les portes d’autres services vers lesquels nous nous sommes adressés dans le cadre d’un éventuel partenariat.  Peine perdue. Malgré tout cela, nous avons maintenu le cap en changeant même la périodicité (de l’hebdomadaire au bihebdomadaire).

Notre persévérance et notre ténacité les a dépassés au point qu’ils nous ont collé l’hypothèse d’être à la solde de l’opposition politique. Nous n’avons pas tardé, à l’époque,  à leur préciser notre vision par ces quelques phrases. ‘’Majorité et opposition politiques, nous ne sommes pour aucune des deux et nous ne sommes  contre personne. Chacune des deux qui a toujours dérapé, nous n’avons jamais raté l’occasion de dire ce que nous pensons de l’acte posé ‘’. «  Personne, nous disons bien personne ne peut lever le petit doigt dans ce pays et si vous voulez bien au monde pour affirmer qu’elle finance Le Pays ».

Le bilan des quatre ans, nous en sommes fiers. Et pour l’avenir, nous réservons des surprises à nos lecteurs, abonnés et annonceurs. Des surprises parmi lesquelles la possibilité de passer en ‘’Quotidien’’ dès janvier 2018.

Nous profitons de l’occasion pour remercier tous ceux qui nous ont encouragés dans notre aventure au bénéfice de la République. Le chemin reste encore long et périlleux,  mais nous sommes optimistes de voir le rêve se réaliser un jour : Etre l’un des meilleurs indicateurs, dans notre profession, qui sera sollicité par tous (membres de l’opposition et de la majorité y compris) pour la construction du Mali avec pour vecteur ‘’La Vérité’’.

Boubacar Yalkoué

Le Pays

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct