Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Création d’emploi et formation professionnelle : LE SOUTIEN NÉCESSAIRE DU SECTEUR PRIVÉ

Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle entend, en collaboration avec le secteur privé national, lutter contre le chômage, en œuvrant pour la création d’emplois durables.


Me Jean Claude Sidibé et le président du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), Mamadou Sinsy Coulibaly ont eu des échanges à ce propos, vendredi matin au siège du patronat.
C’était lors d’un déjeuner de travail auquel ont pris part des proches collaborateurs du ministre Sidibé.
A l’entame de la rencontre, le patron des patrons maliens a souhaité la cordiale bienvenue à la délégation ministérielle, avant de se réjouir du climat de dialogue fécond et actif qui existe déjà entre le gouvernement et les milieux d’affaires.
«Il y a 10 à 20 années de cela, ce dialogue n’existait pas, c’est pourquoi l’Etat s’est effondré», a affirmé Mamadou Sinsy Couliblay, précisant que l’instauration d’un cadre interactif Etat/secteur privé était impérative pour la création d’emplois et la pérennisation de ceux déjà créés.
Pour le président du CNPM, grâce à ce dialogue, une entente s’est installée entre le gouvernement et le secteur privé.
«Je suis sûr que cette complicité permettra, dans les jours à venir, de faire du Mali un pays où il fait bon vivre», a-t-il prédit.
Tel semble être l’effet attendu ou rechercher par le ministre Sidibé qui, en se rendant au CNPM, voulait solliciter le concours et la collaboration des hommes d’affaires pour asseoir ensemble les bases nécessaires à la création d’emplois qualifiés et pérennes.
A ce propos, Me Jean Claude Sidibé a souhaité une synergie d’action entre son département et le patronat.
«Nous avons proposé au CNPM de voir dans quelle mesure, avec le patronat, gérer le Centre que les Chinois ont construit au Mali. Ainsi, dans les jours à venir, nous allons faire en sorte que ce centre puisse être opérationnel pour le bonheur des jeunes maliens», a déclaré le ministre Sidibé qui ajoutera : «Il faut que les emplois soient pérennes. Il faut également que le département continue à aider à la création d’emploi à travers l’APEJ, mais aussi que le FAFPA et l’ANPE continuent à former les jeunes».
En réponse, Mamdou Sinsy Coulibaly a assuré de l’accompagnement du CNPM à soutenir toutes les actions du département de l’Emploi et de la Formation professionnelle, notamment en matière de projets visant à accompagner la jeunesse. Afin, a-t-il dit, de créer de la richesse, donc de l’emploi. Toute chose qui, selon M. Coulibaly, ne fera qu’agrandir le secteur privé malien.

Abdoul Karim
COULIBALY

Source: L’ Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct