Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coumba Bah : Initiatrice de l’émission Musoya de la radio liberté ” Activiste dans l’âme et dans le cœur “

Belle, élégante, sociable et professionnelle, Coumba Bah est l’initiatrice et l’animatrice de l’émission Musoya sur la radio liberté et la chaine de télévision LTV. En effet, elle se réclame féministe au sens positif et fière de l’être pour réclamer ses droits, sa vie, son être, parce que c’est normal et naturel. Ne dit- on pas que l’on est jamais mieux servi que par soi-même? C’est dommage que certains aient une perception négative du mot. C’est pourquoi, elle pense qu’il faut encore fournir plus d’efforts dans la compréhension et vulgarisation positive de ce mot, qui n’est rien d’autre que la défense et l’exhortation de l’égalité entre les femmes et les hommes. En tant que femme, si elle ne se lève pas premièrement pour elle, pour la défense et la sauvegarde de ses droits et ceux de ses filles, qui d’autres pourra faire et mieux le faire?

Musoya avec le slogan  » An ka Musow Famuya Sa « , qui veut dire  » mieux comprendre la femme  » est une initiative qu’elle nourrissait depuis les années 1998 mais qu’elle n’a finalement pu concrétiser qu’en 2017.  Il s’agit d’une émission éducative citoyenne qui, de nos jours, passe sur les réseaux sociaux, la radio et la télé.   Elle vise à informer, former et sensibiliser les concitoyens sur la problématique des inégalités entre les sexes, aider  à briser les tabous autour de certaines pesanteurs sociales et éveiller les consciences. L’idée de l’émission est de parler de tous les maux qui minent et menacent  » notre vivre ensemble « . L’ambition  pour Coumba est d’apporter sa pierre à  l’édification d’une société plus informée, plus tolérante, juste et égalitaire pour un meilleur vivre ensemble,  une harmonie et un équilibre entre les hommes et les femmes spécifiquement dans la vie de couple. En plus de liberté, l’émission est retransmise sur la radio  » la Bonne Nouvelle  » au 96.6FM et la LTV Liberté Télévision et aussi sur Facebook. Seulement 46% des abonnées sont des femmes et cela est aussi reflété par les différents feedback qu’elle reçoit à travers les appels, sms et messages WhatsApp. Elle estime qu’avoir autant d’audience masculine que féminine  est important à nos yeux car les questions d’égalité entre les sexes, entre les genres, sont des questions de droits humains.

Se prononçant  sur l’autonomisation de la femme et de la jeune fille malienne, elle estime qu’elle est encore loin d’être effective. Certes,  il y a eu des  avancées mais beaucoup reste à faire surtout au niveau du mental, notamment l’autonomisation mentale et sociale de la femme. Les violences faites aux femmes et aux filles (VFF) particulièrement les violences conjugales sont un vrai fléau. A voir les meurtres et violences graves perpétrés, ces cinq  dernières années,  on pourrait même être tenté de parler de pandémie, de problème de santé publique. Celles qui ont payé le martyr sont parties, et elles ont payé le prix ultime pour chacune de nous.  Mais combien encore d’entre nous meurent à petit feu? Tous ces antidépresseurs,  ces somnifères,  ces calmants auxquels nous devenons de plus en plus dépendantes? Toutes ces hypertensions artérielles? Toutes les maladies liées au stress que les femmes développent.

Mère de quatre enfants, Coumba est une Spécialiste en Communication genre ayant servi comme Chargée de Communication et de Partenariat auprès de l’ONU Femmes au Mali de 2014 à 2017. Celle qui raffole de la sauce Soupoukandia (sauce gombo) et du dessert sucré est titulaire d’un Master en Science et Technologie Alimentaires de l’Université de Cornell aux USA et d’un Bachelor of Science en Chimie, obtenu au Central State University dans l’état d’OHIO (USA). C’est en 1990 que Coumba s’est envolée pour les USA, après l’obtention de son Baccalauréat, avec mention ‘Bien’ au Lycée Notre Dame du Niger de Bamako. Aux USA, elle a travaillé pendant dix ans auprès de multinationales de l’industrie Agro- alimentaire telles que Cadbury Schweppes et Hoechst dans les domaines de la R&D Recherche et Développement ; du Contrôle de Qualité ; de la Commercialisation et des ventes. En 2003, elle a décidé de rentrer au pays pour jouer sa partition dans l’édification et le développement social et économique du Mali. Entrepreneure dans l’âme, Consultante/Formatrice sur le GENRE, Coumba dirige Musoya SARL spécialisée dans la communication et production audiovisuelle Genre.

L’Indépendant

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct