Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Coopération néerlandaise dans la Région de Mopti : une visite bien à propos

Avec la visite d’amitié de Mme Sigrid Kaag, ministre du Commerce extérieur et de la Coopération au développement néerlandais, le Royaume des Pays-Bas entend consolider davantage ses relations de coopération avec notre pays.

Malgré le contexte sécuritaire difficile de la région, la Venise malienne était à l’honneur, lors de la visite de Mme Sigrid Kaag, le mercredi 26 juin dernier.
A Mopti, la ministre néerlandaise était venue s’enquérir de la situation sécuritaire dans la région, réaffirmer la disponibilité de son pays à soutenir le Mali dans ses épreuves difficiles et le développement durable de la région à travers la signature d’un mémorandum d’entente pour la mise en œuvre du Programme de développement intégré et durable du Sourou (PDIDS).
Accueilli par le directeur de cabinet du gouverneur, Kantara Diawara et les corps constitués, la délégation ministérielle a rendu visite à la base MINUSMA de Sévaré avant de se rendre au gouvernorat. En ces lieux, Mme Sigrid Kaag a procédé à la signature avec l’inter collectivité du Sourou qui regroupe 29 collectivités, dont 26 communes et 3 conseils de cercle. Le mémorandum d’entente pour la mise en œuvre du Programme de développement intégré et durable du Sourou (PDIDS) s’inscrit dans l’atteinte des objectifs et de la mise en œuvre des accords et conventions internationaux signés et ratifiés par le Mali. Il prend en compte les documents bilatéraux entre le Mali et le Burkina-Faso (concernant le Sourou), le CREDD et le SRAT. Sa vision à l’horizon 2029 pour la zone du Sourou est de contribuer au bien-être et au maintien de l’intégrité écologique du Sourou aligné avec les objectifs du cadre pour la relance économique et du développement durable (CREDD).
Conçu pour une durée de 10 ans en deux phases de cinq ans chacune, le budget global du PDIDS est estimé à environ 100 milliards de Fcfa. Avec la signature de ce mémorandum d’entente, le Royaume des Pays-Bas s’engage à financer les cinq premières années du programme pour une enveloppe de 16,4 milliards de Fcfa.
La cérémonie de signature de cette importante convention a regroupé l’ensemble des maires des 26 communes, les trois présidents des conseils de cercle de Bankass, Koro et Douentza, les responsables des projets et programmes financés par les Pays-Bas, dont Care-Mali, Debbo Alafia, et les autorités administratives et politiques au niveau régional. Le président de l’inter collectivité du Sourou, Etienne Bello, maire de la Commune rurale de Baye a joint sa voix à celle du maire de la Commune urbaine de Mopti, Issa Kanssaye pour souhaiter la bienvenue et un agréable séjour aux illustres hôtes. M. Bello a rappelé l’importance de ce programme qui est un espoir pour les 900.000 âmes vivant dans le bassin du Sourou, dont 74% sont des jeunes repartis entre les 26 communes de l’inter collectivité, dont 12 dans le cercle de Bankass, 13 dans le cercle de Koro et une à Douentza. Il est utile de rappeler que le Sourou, classé site Ramsar en 2014, est une zone humide d’importance internationale, où, vivent des peuplements d’hippopotames, une diversité de poissons, dont 17 en voie de disparition dans le fleuve Niger. Il abrite aussi la forêt du Samory qui sert d’habitat pour des millions d’oiseaux qui viennent se reproduire pendant l’hiver. « Les 29 collectivités du Sourou par ma voix, vous remercient pour votre appui. Nous nous engageons solennellement à faire de cette initiative, un programme « Umbrela » dans lequel toutes les autres initiatives vont s’adapter pour avoir participer à la planification couplée à l’évaluation environnementale stratégique, avec l’implication des structures régionales (EPER), nationale (CIM) et internationale (CNEE) », a souligné M. Bello.
Mme Sigrid Kaag a indiqué que l’objet de sa mission est de s’enquérir de l’état d’avancement de la situation sécuritaire au Mali afin de se faire une idée des besoins des populations. Elle a salué les responsables des ONG de mise en œuvre des programmes pour les résultats atteints, malgré le contexte sécuritaire difficile.
Le directeur de cabinet du gouverneur, Kantara Diawara, n’a pas tari d’éloge en faveur de la fructueuse coopération multiforme que le Royaume des Pays-Bas entretient avec le Mali et dans tous les domaines. Au-delà de sa contribution remarquable aux efforts de stabilisation du Mali par la MINUSMA, les Pays-Bas ont en cours d’exécution dans la région de Mopti 15 programmes en faveur du développement durable des communautés dans les domaines de la mobilisation sociale, la communication pour le changement social. Par ailleurs, la construction de dépôt pharmaceutique régional, le renforcement du système de santé, la gestion intégrée des ressources en eau, la sécurité alimentaire et le développement des chaînes de valeurs sont aussi des axes de la coopération néerlandaise. La gestion des conflits, la réalisation d’infrastructures de production, la gouvernance locale, le renforcement de la chaîne pénale, l’accès à la justice et aux droits sont autant d’axes stratégiques pour le développement que le Royaume appuie dans le cadre de l’expression de son amitié avec notre pays, a souligné le représentant du gouverneur.
Dans le cadre du suivi des projets et programmes financés par l’ambassade du Royaume des Pays-Bas dans la région de Mopti, la délégation a successivement visité les réalisations au tribunal de grande instance de Mopti, la route digue de protection de Mopti qui porte le nom de Dr Cornelius Lely Dijk. Elle s’est aussi rendue dans le village de Thy dans la Commune de Fatoma, zone d’intervention du programme Debbo Alafia. Sur place, les échanges avec les populations, les autorités villageoises et communales ont porté sur les actions du programme et les changements induits en termes d’impacts sur l’amélioration de la santé des femmes et des filles.

Dramane COULIBALY
AMAP-Mopti

Source: L’Essor-Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct