Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

[CONTRIBUTION]/ECHEC ET MAT A L’APPEL A LA MARCHE DU 2 JUIN : Les citoyens maliens désavouent les leaders politiques de l’opposition ayant appelé à marcher contre la loi

Ce matin je suis fier d’être Malien. Oui, je dois le dire tout haut et tout le peuple malien doit en être fier. Dans quel pays démocratique du monde aussi fragile que mon cher Mali qui souffre tant et qui dans deux mois va organiser des élections présidentielles, des hommes politiques se disant Maliens vont jusqu’à la défiance aux autorités maliennes qui ont interdit leur marche pour raison d’Etat d’urgence.

Ce qui a été fait aujourd’hui par les autorités maliennes est salutaire car en se mettant à la place du Gouvernement, les mêmes acteurs politiques allaient faire de la sorte, sinon pire. Des supposées balles réelles tirées sur les manifestants ??? C’est du mensonge, des balles neuves, aucun policier n’est muni d’armes à balles réelles et le Gouvernement malien est à saluer.

Cette faible mobilisation de la marche du 2 juin est un signal avant-coureur d’échec des opposants qui ne sont ni prêts, qui n’ont ni programme, ni les moyens financiers, ni conseillers, ni députés entre autres, donc pour eux, à aller aux élections du 29 juillet 2018, donc il faut empêcher les élections par tous les moyens mêmes illégaux pour venir au pouvoir.

Les citoyens maliens, aujourd’hui, apprécient la mobilisation des forces de l’ordre et leur professionnalisme. Certains leaders opposants ne se sont présentés ce matin à la marche et savent que ce n’est pas le moment d’être le cobaye d’un autre homme politique assoiffé de pouvoir et irrespectueux des lois fondamentales de son pays.

Un dirigeant de l’ADP Maliba qui a recruté des agents de sécurité blancs, telle que sur la photo au siège de son parti ce matin, c’est quoi tout cela ? Les populations maliennes aspirent désormais à une telle réaction de l’Etat. Nous sommes désormais fiers de notre gouvernement et aujourd’hui la récréation est finie.

Nouhoum Togo, va dire à tes patrons que leur marche a échoué et les Maliens ne les aiment pas. Nouhoum Togo, dis leur que désormais force à la loi, « tu pars aux élections, soit tu ne pars pas, personne ne mettra le Mali en feu ».

Coumba DIAKITE , Bko Bolibana

Icimali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct