Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

COHABITATION RELIGION-POLITIQUE :QUAND LES POLITIQUES ENCOURAGENT CE QU’ILS CONTESTENT !

Les hommes politiques ont longtemps combattu la politique politicienne dans les lieux de culte. Mais aujourd’hui, ce sont ces mêmes politiques qui encouragent la pratique. Ils vont même plus loin en proposant de l’argent pour le ralliement des hommes de Dieu à leur cause.

 

La cohabitation entre la politique et la religion continue d’être combattue par les politiques qui estiment cette cohabitation dangereuse. Mais cette combinaison semble aujourd’hui être la meilleure pour gagner une élection. Ainsi ces mêmes hommes sont, de nos jours, les mêmes acteurs qui encouragent la pratique. Tous les grands hommes politiques ont un leader religieux acquis à leur cause. Pour certains leaders religieux, la politique est une belle source de revenus. On se rappelle encore de l’épisode Mamadou Hawa Gassamba vs Ousmane Madani Haïdara qui réfute avoir reçu 100 millions FCFA de Soumaïla Cissé pour des bénédictions. Des bénédictions certes mais aussi un soutien politique du leader religieux. La visite du président de la République chez Chouala Bayaya Haïdara à la veille de la présidentielle 2018 est aussi un exemple en la matière sans compter le soutien des musulmans à la candidature d’Ibrahim Boubacar Keita en 2013 qui a été décisif dans son élection.

Aujourd’hui encore, il existe une bonne collaboration entre les religieux qui contestent le pouvoir d’IBK et l’opposition politique. Et l’opposition est présente à toutes les manifestations des religieux.

Aujourd’hui, la pratique est devenue la norme aux yeux de tous à tel point que même les politiques ne la contestent plus, car eux-mêmes jouent le jeu. Il ne reste plus qu’à statuer sur la question pour plus de concordance.

PAR KANFARY

NOUVEL HORIZON

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct