Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

CMDT : Le budget 2022 à la hausse

Il s’élève à 376, 361 milliards de FCFA contre 136, 400 milliards FCFA en 2021, soit une augmentation de 176 % Sous la présidence de son, Président Directeur Général, Dr. Nango Dembélé, la Compagnie Malienne des Textiles (CMDT) a tenu ce mercredi, 26 janvier 2022 à l’hôtel de l’Amitié, la 95ème session de son Conseil d’administration. C’était en présence de l’ensemble des administrateurs.

 

Après examen des points inscrits a l’ordre du jour, et à l’issue des débats, le Conseil d’administration a approuvé les procès-verbaux des  93ème et 94ème  sessions du Conseil d’administration de la Holding CMDT ; examiné et adopté son budget de l’exercice 2022 qui s’élève en terme de produits à 376, 361 milliards de FCFA contre 136, 400 milliards en 2021, soit une hausse de 176 %. Quant aux charges, elles s’élèvent à 372, 691 milliards de FCFA contre 152, 157 milliards en 2021, soit une hausse de 145%. Pour les investissements, ils se chiffrent à 14, 410 milliards de FCFA contre 1, 100 milliard en 2021, soit un résultat net prévisionnel de 3, 669 milliards de FCFA.

Pour le PDG de la CMDT, « cette année il y a eu un peu le sourire si vous vous rappelez l’année passée nous avions adopté un budget avec un déficit de près de 15 milliards FCFA et une réduction très forte des investissements qui sont retombées à un milliard cent mille FCFA ».

Selon Dr Nango, ces résultats sont dus à l’actif des producteurs qui ont accepté de retourner dans les champs et de faire du coton. ‘’Je peux dire que la filière cotonnière revient avec force’’, se réjouit le PDG.

Il a par ailleurs remercié le Gouvernement qui n’a ménagé aucun effort pour créer des incitations pour que la production puisse repartir. D’abord 280F le prix au producteur, le maintien de la subvention à 1100 FCFA. Tous ses éléments plus les efforts internes de la CMDT en terme d’accompagnement de la filière pour les amendements plus l’intensification de l’encadrement, c’est ce qui nous a prévalu ce résultat aujourd’hui.

”Ça c’est vraiment réjouissant pour la filière et l’ensemble des producteurs. Nous sommes presqu’au bord de la sortie du gouffre et nous souhaitons la consolidation de cette dynamique”, a-il-dit.

Par rapport à l’égrenage, il dira qu’ils n’ont pas beaucoup de soucis. ”Nous dépassons déjà les 400.000 tonnes de coton déjà égrenées. Selon les statistiques, nous sommes à 731 000 tonnes de cotons graine. Malgré une année de non utilisation de certaines machines, Dieu merci toutes les machines ont démarré sans problème », se félicite-t-il.

Bréhima DIALLO

Source : 22 Septembre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct