Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Championnat de football féminin : faux départ !

Le championnat national de football féminin devait débuter le week-end dernier, mais la compétition a été reportée au 10 avril pour cause de problèmes administratifs. De quoi s’agit-il exactement ? Selon nos informations quatre clubs, à savoir l’AS Mandé, les Super Lionnes, l’AS Momo de Sikasso et Santoro UFC n’ont pu obtenir toutes leurs licences à temps, d’où la décision de la Fédération malienne de football (FEMAFOOT) de reporter la compétition de quelques jours pour permettre à ces formations de régulariser leur situation.

 

Joint au téléphone le président de la Commission ad hoc du football féminin de l’instance dirigeante du football national a présenté des excuses au public sportif, avant de promettre de tout mettre en œuvre pour un démarrage du championnat ce week-end. «Nous sommes confrontés à un problème de licences qui concerne quatre clubs. Nous avons tout fait pour que ces équipes puissent avoir les licences à temps, malheureusement ça n’a pas abouti.

En tant que président de la Commission ad hoc du football féminin de la Fédération je ne suis pas du tout content de cette situation et je tiens à présenter mes sincères excuses au public sportif», a confié Me Famakan Dembélé. «J’ai reçu beaucoup d’appels, les gens sont mécontents et je les comprends. Ce sont des gens qui aiment le football féminin, nous leur donnons rendez-vous ce samedi au stade Mamadou Konaté pour la première journée du championnat», a promis le président de la Commission ad hoc du football féminin de la Femafoot.

Pour mémoire, 12 clubs sont en lice cette année dont 4 formations de l’intérieur. Les 12 protagonistes ont pour noms : les Amazones de la Commune V, Super Club, Santoro UFC, l’USFAS, Bandeya de Mopti, l’AS Momo de Sikasso, l’AS Police, les Tigresses de Bougouni, l’AS Mandé, les Super Lionnes d’Hamdallaye, le Réal et Teriya de San.

Les équipes sont réparties en deux groupes de six formations. Dans la poule A, on retrouve l’USFAS, les Amazones de la Commune V, l’AS Mandé, Super club, l’AS Momo de Sikasso, les Tigresses de Bougouni, alors que la poule B regroupe les Super Lionnes, l’AS Réal, Santoro UFC, l’AS Police, Tériya de San et le Badenya. Les deux premiers de chaque poule seront qualifiées pour les Play-offs, tandis que les deux derniers seront relégués en division inférieure.

Djènèba BAGAYOKO

Source : L’ESSOR

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct