Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Centre-Mali: des groupes armés à foison !

Depuis un peu plus de deux années maintenant, le centre de notre pays est en proie à une instabilité chronique et très inquiétante. Les groupes armés et autres milices y pullulent et exercent en toute impunité, au vu et au su du gouvernement.

Un gouvernement qui est souvent complice, sinon, auteur de la création et de l’entretien de certains de ces bandits qui harcèlent les populations du centre, tuent, pillent et sèment la désolation.

Aujourd’hui, selon plusieurs témoins, faut-il le rappeler, il y’a plusieurs groupes armés sur le terrain et chaque groupe anarchique a son agenda. Il y’a des groupes qui ne font que du braquage et parfois des tueries lorsque les braquages tournent mal. Certains sont affiliés à Dan Nan Amassagou et d’autres ne le sont pas.

Par exemple, à Koro et Bankass, dans la région de Mopti, il y a deux groupes qui ne sont pas affiliés à Dan Nan Amassagou, mais qui tuent et pillent. Ils revendiquent la suprématie des Dogons. Vers Douentza, Hombori, Boni, il y a un groupe qui ne se réclame, ni de Kouffa ni de Bolly, mais évolue dans le désordre et prône la suprématie des Peulhs.

Dans la région de Tombouctou, sur l’axe Tombouctou, Goundam, Tonka et Niafunké, un autre groupe braque, viole et pille mais tue rarement. Son objectif, c’est avoir de l’argent facile à travers le trafic de véhicules, drogues et armes. Chacun de ces grands bandits a son tuteur parmi les membres des différents mouvements et l’absence de l’Etat encourage cette situation.

M.T

Source : Nouvelle Libération

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct