Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Célébration du 22 septembre en Allemagne: mme Oumou Sall Seck rassemble les Maliens

L’ambassade du Mali a célébré la fête commémorative du 22, septembre, date anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale. La cérémonie était présidée par Mme Oumou SALL SECK, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la république du Mali auprès de la république fédérale d’Allemagne, en présence des représentants de la Présidence fédérale, du Ministère fédéral des affaires étrangères, du Parlement fédéral, des ambassadeurs des pays accrédités en Allemagne, des anciens ambassadeurs allemands au Mali, des consuls honoraires du Mali ainsi que des fondations politiques allemandes et des acteurs de la société civile ayant des projets au Mali. Ont également pris part à cette fête, de nombreux maliens dont certains venus de la Pologne pour l’occasion.

C’est autour de repas copieux et des notes musicales du Mali, que les maliens de l’Allemagne et pays environnants ont commémoré le Mali souverain.
En campant le décor, Mme Oumou SALL SECK a remercié l’assistance pour s’être mobilisée autour du MALI qui se relève de la sombre crise qui l’a frappé en 2012. Elle a rendu un hommage vibrant aux 146 soldats de la Minusma et des dizaines de soldats maliens qui ont perdu leur vie, pour la sauvegarde et le maintien de l’intégrité du territoire malien et pour leur contribution au retour de la paix durable au Mali.
Mme Oumou SALL SECK a par ailleurs adressée une mention spéciale à la république fédérale de l’Allemagne qui a été aux côtés du Mali, aux premières heures de l’indépendance du Mali. « Vous le savez, la République Fédérale d’Allemagne fut le premier pays au monde à reconnaitre l’indépendance du Mali. C’est le lieu de le rappeler et de réaffirmer, encore une fois, notre amitié et notre salut amical au peuple frère allemand », a-t-elle souligné.
Pour la célébration du 22 septembre au Mali, elle s’est réjouie que les présidents et personnalité des pays africain se réunissent autour du président IBK pour célébrer avec éclat la fête d’indépendance.  » Ce 22 septembre coïncide aussi avec le début du second mandat de Son Excellence Monsieur le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta. Un défilé grandiose a eu lieu ce matin à Bamako, avec des troupes des pays amis de l’Afrique de l’ouest, en présence de nombreux chefs d’état africains et représentants des pays amis. Cette présence illustre aussi l’expression de la solidarité des pays amis dans les efforts de reconstruction de la paix et de consolidation de la démocratie, symbolisée par la réussite de l’élection présidentielle. Permettez-moi de vous traduire notre reconnaissance, à vous nos frères du Tchad et sa vaillante armée, du Niger, du Sénégal, du Burkina, de la Mauritanie, de la Côte d’Ivoire et de la Guinée Conakry, de l’Algérie, du Congo « , a-t-elle affirmé. Mme l’ambassadrice a rappelé la volonté du président IBK à ramener au Mali sa quiétude. Et c’est à cela, assure-elle, qu’il s’attelle malgré le contexte difficile. Selon elle, des grandes avancées ont été faites dans ce domaine. En plus de la paix, Mme Oumou SALL SECK a rappelé que toutes les priorités du Mali son prises en compte par le président IBK, pour le bonheur des maliens. « Lors de la cérémonie de prestation de serment, le président Keïta a annoncé sept priorités pour son prochain mandat, notamment le renforcement de la cohésion nationale, la lutte contre le terrorisme, le rétablissement des valeurs maliennes, la réforme de l’Etat, la liberté de l’initiative privée, la lutte contre la pauvreté, et la promotion de la jeunesse et le genre. Il a également déclaré que la mise en œuvre de l’accord de paix était une priorité. En effet, la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation, issu du processus d’Alger, dont nous venons de célébrer le 20 juin dernier, le troisième anniversaire, est une réalité tangible, marquée par la cessation de toute belligérance entre les frères maliens qui parlent désormais d’une seule voix », a-t-elle indiqué, avant de déplorer l’existence de groupes terroristes qui écument la partie septentrionale et une partie du centre de notre pays et s’attaquent de façon lâche aux paisibles populations civiles, aux forces internationales basées au Mali et aux Forces Armées Maliennes. « La montée en puissance des Forces Armées Maliennes, qui sont en première ligne dans la lutte contre ce fléau, l’opérationnalisation de la Force conjointe du G5 Sahel et le soutien de nos partenaires ont tout de même permis d’engranger des résultats probants « , s’est-elle réjouie, avant de rassurer le monde entier que le Mali est une grande nation.
Précisons que la cérémonie a été agrémentée par la célèbre cantatrice Fati Niamé Kouyaté, fille de Tata invitée spécialement pour l’événement. Elle a bénéficié de l’accompagnement musical du joueur de la Kora, Fily Sacko, un autre grand griot malien résidant à Berlin, histoire de faire voyager les invités dans la culture lointaine du Mali

PAR CHRISTELLE KONE

Info-matin

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct