Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

CAN 2019 : AIGLES, UN DÉPART «PHARAONIQUE»

Le Mali a frappé fort pour son entrée en matière, en explosant la Mauritanie 4-1, hier soir au stade de Suez. Abdoulaye Diaby, Moussa Maréga, Adama Traoré «Noss» et son homonyme Adama Traoré «Malouda» sont passés par là.

Le sélectionneur national Mohamed Magassouba l’avait dit et répété, dans une CAN, le premier match est toujours important et doit être négocié à tout prix. Le message du technicien a été reçu cinq sur cinq par les Aigles qui, pour leur entrée en matière, hier face à la Mauritanie, se sont imposés 4-1 au compte de la 1ère journée du groupe E. Les quatre buts de la sélection nationale ont été marqués par Abdoulaye Diaby (38è minute), Moussa Maréga (44è minute s.p), Adama Traoré ‘’Noss’’ (55è minute) et Adama Traoré ‘’Malouda’’ (74è minute). Grâce à ce succès, les protégés de Mohamed Magassouba ont pris la tête de la poule, avec 3 points, devant la Tunisie et l’Angola qui se sont neutralisés 1-1. Mission accomplie donc pour le capitaine Abdoulaye Diaby et ses coéquipiers qui, au delà du résultat, ont laissé une bonne impression sur l’ensemble de leur prestation. Non seulement, ils se sont montrés supérieurs aux Mourabitounes dans la production du jeu, mais l’équipe a également prouvé qu’elle avait du caractère. La prestation de la Mauritanie et l’engagement dont ont fait montre les Mourabitounes donnent encore plus de valeur au succès des Aigles. En effet, comme les deux autres néophytes de cette CAN, Egypte 2019, à savoir Madagascar (2-2 face à la Guinée) et le Burundi (courte défaite 1-0 devant le Nigeria), la sélection mauritanienne a joué crânement ses chances face aux Aigles et n’a rien lâché. Pour leur première apparition à la CAN, les Mourabitounes voulaient marquer et ont tout donné. Ils se sont battus comme de beaux diables, mais il en fallait plus pour espérer stopper les Aigles. La rencontre a démarré sur les chapeaux de roue pour les deux équipes. La première tentative sera signée de l’attaquant mauritanien, Ismaël Diakité (un tir enroulé au dessus de la transversale, 1ère minute). Dans la foulée, les Aigles se font peur sur une sortie ratée du gardien Djigui Diarra qui a failli profiter à Adama Bah (4è minute).
Il faudra attendre la 9è minute pour voir les Aigles répliquer par le capitaine Abdoulaye Diaby, dont le tir du gauche frôle la transversale du gardien adverse. La deuxième alerte des Aigles intervient à la 23è minute : suite à une incursion de Moussa Djénépo ponctuée d’un centre en retrait, Adama Traoré reprend au point de penalty, mais ne cadre pas. L’occasion obtenue par Moussa Maréga sera encore plus nette. Servi par Adama Traoré, le canonnier des Aigles se présente seul devant Brahim Souleymane Diallo qui dévie le cuir en corner. Et sur l’action qui suivra, Moussa Maréga est tout prêt de marquer, mais sa reprise du pied droit passe au ras du poteau. A force d’insister, les protégés de Mohamed Magassouba seront récompensés peu avant la pause. Suite à une belle action collective, le capitaine Abdoulaye Diaby expédie un missile du gauche qui laisse le gardien mauritanien sans réaction (38è minute, 1-0 pour le Mali). Sur le côté gauche, Moussa Djénépo est insaisissable, ses accélérations font des ravages dans la défense mauritanienne. Résultat : à une minute de la mi-temps, les Aigles obtiennent un penalty consécutif à une faute de Brahim Souleymane Diallo sur Lassana Coulibaly. Moussa Maréga exécute la sentence et porte le score à 2-0. Les supporters maliens présents dans les gradins du stade de Suez, dont le ministre de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré et la présidente du CONOR, Daou Fatoumata Guindo jubilent. On attendait les Aigles, ils ont répondu présents et prouvé qu’on peut compter sur eux pour aller loin dans cette CAN.
La deuxième période confirmera la mainmise du Mali sur la partie. En effet, dix minutes seulement après la reprise, Adama Traoré «Noss» mystifie la défense des Mourabitounes, avant d’envoyer une frappe du gauche qui termine sa course dans le petit filet adverse (55è minute, 3-0). Avec ce but, le Mali devenait, déjà, la première nation de la CAN à faire trembler les filets 3 fois (jusque-là le score le plus prolifique était de 2-0). Pourtant, le cauchemar n’était pas fini pour les Mauritaniens, puisque le nouvel entrant, Adama Traoré apportera sa touche au festival offensif des Aigles, en inscrivant le 4è but peu avant l’entame du dernier quart d’heure (74è min). Comme quoi, un Adama Traoré en cache un autre chez les Aigles. Auparavant, El Hacem El Id avait réduit le score sur penalty pour les Mourabitounes (72è min). Score final : 4-1 pour le capitaine Abdoulaye Diaby et ses coéquipiers qui ont, ainsi fait honneur leur statut de favoris de la rencontre.
Vendredi, les protégés du sélectionneur national Mohamed Magassouba effectueront leur 2è sortie, contre la Tunisie. Le coup d’envoi de ce duel entre Aigles (les Aigles du Mali et les Aigles de Carthage) est prévu 14h30 TU. Une nouvelle victoire, et le capitaine Abdoulaye Diaby et ses coéquipiers décrocheront leur billet pour les huitièmes de finale. Mais ne brûlons pas les étapes, laissons d’abord l’équipe savourer cette première victoire, après, on pourra toujours parler de la deuxième journée.

Envoyé spécial
Seïbou S. 
KAMISSOKO

Lundi 24 juin au stade de Suez (Egypte).
Mali-Mauritanie : 4-1.

Buts d’Abdoulaye Diaby (38è min), Moussa Maréga (44è min s.p), Adama Traoré «Noss» (55è min) et Adama Traoré ‘’Malouda’’ (74è minute). El Hacem Id (71è min) pour la Mauritanie ?

Arbitrage du Congolais Jean Jacques Ngambo, assisté de son compatriote Olivier Kabene Safari et du Comorien Soulaimane Amaldine.
Mali : Djigui Diarra, Youssouf Koné, Molla Wagué, Mamadou Fofana, Hamari Traoré, Lassana Coulibaly, Diadié Samassékou, Adama Traoré « Nos » (Adama Traoré, 61è minute), Moussa Djénépo (Moussa Doumbia, 61è minute), Moussa Maréga, Abdoulaye Diaby (cap, Amadou Haïdara, 86è min).

Entraîneur : Mohamed Magassouba

Mauritanie : Brahim Souleymane Diallo, Abeid Aly, Harouna Abou Demba (El Mostapha Diaw, 53è min), Ba Abdoul (cap), Khassa Camara, Ismaël Diakité, Adama Bah, Mohamed Dellah Yaly, Bakary N’Diaye, El Hacen El Id, Ibrahim Coulibaly (Khalil Bessam).

Entraîneur : Corentin Da Silva Martins.

Source: L’Essor- Mali

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct