Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Burkina : Le colonel Denise Auguste Barry incarcéré à la Maca

Sophie Garcia_hanslucas.com Après deux ans et demi d’ombre, le colonel Auguste Denise Barry revient dans la lumière, malgré lui.

Le bras droit de Yacouba Isaac Zida, l’ancien premier ministre de la transition, a été, selon le parquet militaire, inculpé, jeudi 4 janvier, d'”atteinte à la sûreté de l’Etat ” et écroué à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA). “Le Procureur Militaire informe l’opinion nationale et internationale que suite à une dénonciation de personnes avec lesquelles le Colonel Barry Auguste Denise Bernard Marie Hamidou a interagi, ce dernier a été interpellé le vendredi 29 décembre 2017 par la Compagnie de Gendarmerie de Ouagadougou, pour des faits de présomption d’atteinte à la sureté de l’Etat”, renseigne le communiqué en date du 5 janvier 2018. Selon l’acte d’instruction que Le Monde Afrique a pu consulter, il lui est reproché ” de prévoir avec d’autres personnes la déstabilisation du régime en place par un mouvement insurrectionnel “. Le Pays, autre quotidien privé, évoque le sujet dans sa rubrique “Révélations ” en affichant: “Tentative de déstabilisation du pouvoir: Auguste Denise Barry déféré à la MACA”. Le parquet annonce par ailleurs, sans donner plus de détails, qu’une “importante somme d’agent a été saisie et mise sous-main de justice”, et termine en indiquant que les investigations se poursuivent. Barry dirigeait le Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (Cesds) après avoir été limogé du gouvernement de la transition, rappelle-t-on. En vain. ” L’un d’entre eux a parlé et divulgué son plan “, ajoute notre source. Le parquet militaire a communiqué pour la première fois sur ce qui est devenu désormais l’affaire Auguste Denise Barry.

Source: campdesrecrues

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct