Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Bobo-Dioulasso : Un réseau de délinquants démantelé

Le service régional de la police judiciaire (SRPJ-Bobo) a une fois de plus démantelé un réseau de délinquants spécialisés dans le vol d’engins à deux roues dans la ville de Bobo-Dioulasso. Le groupe a été présenté ce vendredi 29 septembre 2017 aux hommes de médias au cours d’un point de presse.

gang voleur bandit arrete police moto

Le groupe est composé des nommés O.M. (22ans), B.I. (28ans), S.E. (28ans), T.K. (25ans), N.B. (24ans), S.I. (30ans) et de K.R. (44ans), tous des récidivistes et spécialisés dans le vol de vélomoteurs et de motocyclettes dans la ville de Bobo-Dioulasso. Selon le commissaire adjoint du service régional de la police judiciaire, Dieudonné Boleané, c’est suite à des informations recueillies auprès des populations que ce réseau de sept individus a pu être mis aux arrêts. Les investigations ont permis ainsi d’établir que ce groupe a volé au total vingt-deux (22) engins dont douze (12) ont pu être saisis entre leurs mains. « Les dix (10) autres engins ont été vendus au Mali et les enquêtes se poursuivent en vue de retrouver et de saisir les engins en question », a laissé entendre le commissaire Boleané.

A l’en croire, le groupe usait de deux modes opératoires pour voler les engins de leurs victimes. « D’une part, ils s’intéressent particulièrement aux engins garés devant les domiciles. S’ils constatent qu’il n’y a personne aux alentours, ils font usage de fausses clés et procèdent à la soustraction desdits engins. D’autre part, ils identifient les domiciles où les engins passent la nuit dans la cour. Et entre une heure et quatre heures du matin, ils s’introduisent dans les domiciles répondant à ce critère, puis ils subtilisent l’engin en forçant le guidon et ils s’en vont », a expliqué le commissaire.

Les conférenciers du jour, au centre le commissaire adjoint du SRPJ, Dieudonné Boleané

Tous les engins que ce groupe a réussi à voler sont vendus au nommé K.R. (44ans) qui est le principal recéleur.

Cette rencontre avec les hommes de médias a été une occasion pour les conférenciers, d’inviter les populations à davantage de vigilance par rapport à leur sécurité et celle de leur bien. « La sécurité n’est pas une affaire de la police seulement, mais de tous », a dit le commissaire. Par ailleurs, il demande à la population de faire preuve de plus de collaboration avec les services de sécurité en dénonçant les cas suspects au 10 10, 17 et 16.

La plupart des engins n’étant pas immatriculés, ce qui fait qu’il est difficile pour le SRPJ de retrouver les propriétaires, le commissaire invite tous ceux ou celles qui seraient victimes d’un vol d’engins, de bien vouloir se présenter au SRPJ-Bobo munis des papiers justificatifs pour vérification et restitution de leur engin.

Romuald Dofini
Lefaso.net

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct