Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Agriculture : 64 Millions d’euros investis par la banque mondiale pour l’amélioration de la productivité agricole au Mali.

La Banque mondiale a approuvé le projet de réhabilitation des pistes rurales concernant la région de Koulikoro et Sikasso à un coût total de soixante millions d’euros.

campagne agriculture champ verge jardin salade paysan pauvrete

L’exécution de projet permettra selon les autorités maliennes d’améliorer la productivité agricole dans les localités concernées. Six cents cinquante milles personnes sont concernées par ce projet.

Plus de 64 millions d’euros pour la réhabilitation des pistes rurales dans les régions de Sikasso et Koulikoro. La banque mondiale a approuvé le financement du projet d’amélioration de l’accessibilité au milieu rural « PAR ». Il devrait permettre la réhabilitation de plus 1600 kilomètres de pistes rurales.
Le projet vise à faciliter l’écoulement des produits agricoles grâce à l’amélioration de l’accès aux services de transport. Le projet permettra donc de réhabiliter 1600 kilomètres de pistes rurales dans les régions de Sikasso et de Koulikoro, deux régions d’agriculture par excellence. L’initiative devrait bénéficier directement à 650.000 personnes.
Le projet vise une croissance économique et un développement durable
Selon Soukeyna Kane, directrice des opérations de la Banque Mondiale pour le Mali, son institution veut à travers ce projet « jeter les bases d’un développement durable », rappelant que le moteur de l’économie malienne reste l’agriculture. Soukeyna Kane estime que l’accès routier fait partie intégrante de l’approche de la Banque mondiale visant à améliorer la productivité agricole en milieu rural.
Toujours selon la directrice des opérations de la Banque mondiale « l’isolement aux marchés et aux services constitue un obstacle majeur pour les populations rurales ». « La concrétisation de ce projet, permettra donc de résoudre cet obstacle », a-t-elle conclu.

Pour le ministre de l’économie et des finances qui a signé cet accord de prêt pour le gouvernement malien, ce projet sera d’une grande utilité pour les communautés paysannes. Outre l’amélioration de leur productivité agricole, le projet leur permettra selon le ministre Boubou Cissé, d’avoir accès en toute saison aux services sociaux de bases.
Boubou Cissé, ministre de l’économie et des finances

L’Agence nationale pour l’emploi a présenté hier le bilan à mi parcours de ses activités réalisées au cours du semestre écoulé. Dans la présentation, il ressort que la moitié des activités programmées a été réalisée. D’un montant de plus de 200 millions de francs CFA, ces activités concernent l’auto-emploi, la pisciculture, le maraîchage et l’embauche bovine. Selon le Directeur Général de l’ANPE, ces activités rentrent dans le cadre des 200 mille emplois du Président de la république.
Ibrahim Ag Nock, Directeur Général de l’ANPE

 

Source: studiotamani

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct