Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Affaire Sanogo : Diamou et Dahirou dans le collimateur

Le Général Ibrahima Dahirou Dembélé, ex-chef d’Etat major général des armées et le Colonel Diamou Keïta, directeur général de la gendarmerie nationale, tous deux proches de Sanogo, auraient été placés en arrêt de forteresse, suite à une décision prise par le ministre de la Défense et des Anciens combattants. Une information non confirmée au moment où nous mettions sous presse cette édition.general Ibrahima Dahirou Dembele chef etat major armees

Quant au Général Yamoussa Camara, une mesure similaire pourrait le concerner dans les jours à venir. Ancien ministre de la Défense nationale, le général Camara, est actuellement le chef d’Etat major particulier du chef de l’Etat. Les noms de ces trois officiers sont cités dans l’affaire de disparition de bérets rouges. Tous étaient proches de Sanogo et occupaient de hautes fonctions dans la chaine de commandement lors des évènements des 30 avril et 1er mai 2012. Le juge Karembé souhaiterait, à ce titre, les écouter.

 

La rédaction

SourceL’Aube

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct