Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

Acte 1 du nouveau mandat : IBK relève 11 Ambassadeurs

Comme premier acte majeur de son second quinquennat, le Président de la République, Ibrahim Boubacar KEITA, vient de rappeler selon des sources proches de Koulouba, une dizaine d’Ambassadeurs. Parmi lesquels on peut retenir ceux de la Chine, du Japon, de Belgique, de la Côte d’Ivoire et d’Algérie. Si d’aucuns ont été rappelés à d’autres fonctions, la quasi-totalité est consécutive à son ardant désir d’abréger les dysfonctionnements et autres lourdeurs administratives auxquels sont confrontés, très souvent, nos compatriotes de la diaspora.

La création de la Maison des Maliens de l’extérieur et les visites constantes à l’étranger à l’écoute permanente de nos compatriotes établis dans d’autres pays, constituent sans nul doute quelques indicateurs démontrant tout l’intérêt que le président IBK accorde à la diaspora malienne.

Déjà, au cours de sa toute première déclaration après la proclamation officielle par la Cour Constitutionnelle des résultats définitifs du second tour de l’élection présidentielle du 12 août, consacrant sa brillante réélection avec plus 67%, le président de la République a donné le ton de la fermeté avec laquelle il entend gérer le pays pour le nouveau contrat quinquennal. Fort des expériences du premier mandant, le locataire de Koulouba est décidé à améliorer la gouvernance en vue de mieux répondre à la demande sociale. Parmi les priorités de nouveau quinquennat, placé sous le signe de la Jeunesse, figurent au 1er rang, la dimension sécuritaire avec l’application de l’Accord de Paix et de Réconciliation issu du processus d’Alger et l’opérationnalisation des  nouvelles Régions, entre autres.

Avec ce rappel de 11 Ambassadeurs, IBK réaffirme sa forte volonté politique d’honorer ses engagements pris auprès de son peuple. Inutile de rappeler que la diaspora malienne dans certains pays se plaignait des tracasseries dans l’obtention de certains documents à caractère administratif. A titre d’illustration, les représentations diplomatiques et consulaires  de la Chine et de l’Algérie.

Toute chose qui fortifiera davantage la confiance en IBK 2, et augure incontestablement  des belles perspectives pour ce second quinquennat. En somme, avec cet acte 1 de grandeur nature, le président de la République a réussi une belle entrée en matière.

Wait an see !

 Contribution de Hamady CISSE

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct