Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

83 Jours sans justice : Le Mouvement « Trop C’est Trop » proteste

Face à la crise sévissant entre les magistrats et le gouvernement,  le mouvement « Trop C’est Trop » projette  une marche pacifique, le lundi 15 octobre 2018, à partir de 8 heures. Cette marche a pour objectif de réclamer la justice pour les justiciables. La marche partira de la bourse du travail à la cité administrative. Mais avant, le mouvement se fera le devoir de rencontrer les deux camps, à savoir le Gouvernement et les syndicalistes. 

 Cette décision a été prise au cours d’une réunion, déroulée le 8 octobre 2018, à la Maison des jeunes de Bamako.

S’agissant de cette grève des Magistrats, c’est le Gouvernement malien qui semble vouloir tirer loin la corde. Or, ce bras de fer avec la famille judiciaire fragilisera la République. Le mieux c’est de privilégier les vertus du dialogue et des négociations au lieu de passer à des méthodes fortes comme réquisition ou suspension des salaires qui ne feront que de radicaliser les grévistes. Les Magistrats ne demandent que l’application du protocole d’accord signé par le Gouvernement, selon un observateur. Mais, malgré toutes les rencontres entre les autorités et les syndicats, chacun est resté campé sur ses positions en haussant le ton. Depuis le mardi  soir, le Gouvernement tente de remettre de force les Magistrats sur le chemin des Tribunaux. C’est dans un décret lu à la télévision nationale que la Ministre de la Fonction Publique a rendu officielle la mesure selon laquelle les Procureurs, les Magistrats de la Cour d’Appel et des différents tribunaux sont tous réquisitionnés d’office pour reprendre le travail. Selon la déclaration du Gouvernement, le mouvement entamé le 25 juillet 2018 ne respecte pas le principe de service minimum. Depuis plus de 70 jours, les audiences ne se tiennent plus, les actes ne sont pas délivrés. Bref, la Justice est totalement à l’arrêt. Pour les autorités, d’énormes sacrifices ont été consentis en faveur des Magistrats: la mise en place d’une grille salariale particulière pour eux depuis en 1998, avec le passage de leur indice de salaires de 650 à 750 (soit un taux d’augmentation moyenne de 110 points) ; l’octroi d’une indemnité de judicature aux Magistrats à raison de 100.000 FCFA, 90.000 FCFA, 85.000 FCFA et 75.000 FCFA par mois, selon les cours d’affectation, la révision en 2002 de la grille salariale des Magistrats.

La séparation des pouvoirs dans une République suppose à la fois l’indépendance et la collaboration.  Le Pouvoir judiciaire est indépendant du Législatif et de l’Exécutif. Le Pouvoir législatif est indépendant du Pouvoir exécutif. Ces 3 Pouvoirs ont aussi l’obligation morale de collaborer dans l’intérêt supérieur du Peuple, comme les 3 parties du corps humain (la tête, le tronc et les membres). Aucun de ces Pouvoirs ne possède le pouvoir absolu.

Mahamadou YATTARA 

LE COMBAT

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct