Regarder ORTM sur vos téléphones et tablettes

Disponible sur Google Play
Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

4eme édition Nuit du trophée des Femmes battantes : L’APPEM prime une dizaine d’amazones

Dans une ambiance festive, L’alliance des patronnes de presse écrite du Mali (APPEM) en collaboration  avec Renouveau TV vient d’organiser le vendredi soir 25 mars 2017 dans la salle de la maison de la presse, la 4ème édition de la nuit du trophée « Femmes battantes », c’était sous le parrainage du ministre de l’emploi et de la formation professionnelle, du développement industriel, en présence de la représentante du ministre de l’économie numérique et de la communication, Mme Diallo Djénéba Dem, chargé de communication, de Aboubacar Cissé, représentant de la Canam, des présidents des différentes organisations de presse.

Alliance patronne chef presse ecrite journaliste appem

A travers l’organisation d’une soirée dédiée au mérite de la femme,  l’alliance a promu 10 femmes amazones autonomes dans leur secteur d’activité respectif. L’occasion porte également à célébrer la bravoure de ces femmes battantes. Ces trophées, pour sa quatrième édition ont fait le bonheur de dix femmes récipiendaires issues de différents secteurs socioprofessionnels. Il s’agit de Mme Konaté Aissata Diakité, tanneuse de peau,  Aissata Coulibaly, bijoutière, Mme Coulibaly Assétou Mah Diarra, agricultrice , Melle Assitan Dembélé, batteuse-tambour , percussionniste, Massiran Touré dite Bijou, artiste peintre, Mme Sanogo Namaro Coulibaly, transformatrice, Mme Koné Ramata Koné, conductrice de tracteur, Souada Diabaté,  promotrice ONG entreprenariat , Rabia Traoré, photographe et Aminata Danioko,dite Ami yèrèwolo musicienne genre rappeuse.

Pour la présidente de l’APPEM, Dado Camara, Cette nuit du mérite entre dans le cadre de la journée internationale de la femme célébrée sous le thème national « autonomisation de la femme ». Cette soirée du mérite et de la reconnaissance vise à célébrer la bravoure des femmes et les inciter à entreprendre des activités gage d’autonomisation, d’épanouissement et de développement socioéconomique.

Elles peuvent être citées en exemple comme femme autonome a souligné la présidente de l’Appem, Dado Camara, cette initiative vise à magnifier la femme et ses mérites. Ce qui lui fera dire l’importance de  reconnaître les qualités de la femme malienne dans sa diversité socioculturelle. Une chose qu’on voit à travers leur persévérance, leur courage  et les travaux qu’elles entreprennent   au quotidien.

La représentante du ministre de l’économie numérique et de la communication, Mme Diallo Djénéba Dem, chargée de communication,    a, pour sa part, salué le courage de ces femmes battantes primées, tout en gardant l’espoir que leur exemple fasse école dans le milieu des femmes. Ainsi, La présidente a rappelé les objectifs fixés par l’APPEM  depuis sa création en 2012. C’est celui de participer à des actions pour la promotion de la femme à travers des communications pour rendre visible et lisible  l’autonomisation des femmes et promouvoir leurs droits.

La Présidente de l’organisation, l’association malienne pour la promotion du football féminin, et transformatrice du Beurre de karité, Souadou Diabaté s’est dite contente de ce trophée, remercie l’alliance de l’avoir comptée parmi les femmes battantes du Mali ».

Un hommage mérité traduit par une minute de silence a été rendu à la mémoire de la présidente de l’APDF, feue Fatoumata Siré Diakité et un remerciement appuyé aux partenaires dont l’accompagnement a permis la tenue de cette nuit des femmes battantes. Un trophée spécial a été décerné au président de la maison de la presse, Alou Dramane Koné pour ses actions en faveur des femmes de la presse.

Alassane cissé 

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct