Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

4è Revue annuelle des réformes : Le Mali est le meilleur élève de l’Uemoa en 2018

C’est une révélation faite par le président de la commission de l’UEMOA, Abdallah Boureima, qui a été reçu jeudi 14 février à la Primature en présence du Dr Boubou Cissé ministre de l’Economie et des Finances, par le Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga.

A la fin de l’audience, Abdallah Boureima a exprimé sa satisfaction d’avoir remis au Premier ministre un document (mémorandum) qui contient les avancées fortes du Mali dans les trois domaines qui ont été le champ de concentration de cette revue : la gouvernance économique et la convergence, le marché commun et les politiques sectorielles. Selon lui, 116 textes communautaires ont été examinés, sur lesquels le Mali affiche une forte progression de 15 points entre 2017 et 2018. Mieux, révèle le patron de la Commission de l’UEMOA, le Mali est le seul pays de l’Union à avoir enregistré une progression de plus de 10 points sur chacun des trois domaines visités. En particulier, a-t-il précisé, dans le domaine sectoriel, la mise en œuvre des réformes a connu une progression de 20 points.

Une forte progression qui cache encore des défis à relever 
Le président de la Commission de l’UEMOA note  encore des défis à relever dans les trois domaines précités. Il a fait savoir que les autorités maliennes ont insisté sur les questions qui touchent aux droits d’établissement dans les secteurs qui on été cités dans le mémorandum. A cela s’ajoutent une saine application de la réglementation fiscale au sein de l’Union, le respect des règles de concurrence et la poursuite intense dans les réformes sectorielles.

Quant au ministre de l’Economie et des Finances, il s’est réjoui  du résultat obtenu pour la revue 2018. « Nous voyons déjà la progression qu’il y a eu : plus de 15 points entre 2017 et 2018. C’est vous dire combien ces réformes là, ces programmes et projets communautaires qui concourent à la réalisation de notre objectif d’intégration régionale sont importants pour les plus hautes autorités de l’Etat du Mali».

Toutefois, a-t-il souligné, il ne faut pas se contenter de ce résultat. Le patron de l’Hôtel des Finances promet de mieux faire d’ici l’année prochaine pour arriver à des résultats encore meilleurs que ceux obtenus cette année.

Mahamane Maïga

Lejecom

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct