Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

2e tour de la présidentielle: des milliers de personnes dans la rue pour protester contre les résultats

Les résultats du 2e tour de la présidentielle donnent la victoire au président sortant IBK, avec un score 67,17 % contre 32,83 % pour son rival Soumaïla Cissé, Chef de  file de l’opposition. A l’appel du camp de ce dernier, des milliers de Maliens ont marché, ce samedi matin, à Bamako. Partie de la place de la Liberté, la marche a pris fin devant la Bourse du travail.

«Excellence Monsieur le président de la République du Mali». C’est en ces termes que des soutiens de Soumaïla Cissé ont pris la parole, au meeting de clôture de la marche. «Ils ont leur président nommé, nous avons notre président élu», proclame Awa Sylla, membre du directoire de campagne de Soumaïla Cissé. Prenant la parole, Soumaïla Cissé interroge la foule: «accepterez-vous que votre vote soit volé?», «non!», scande la foule en guise de réponse. Pour Soumaïla, le vote des Maliens a été volé. Et la fraude, indique-t-il, est violence contre les Maliens. En Turquie, explique Soumaïla Cissé, le résultat réel du bureau de vote était Soumi 4 IBK 2, mais à l’arrivée c’était IBK 6, Soumi 0.

«Attendez-vous à tous, mais résistez!»

Pour Soumaïla Cissé, cette marche est un combat. Un combat de tous les partis politiques y compris le RPM, affirme le Chef de file de l’opposition. Soumaïla Cissé a appelé ces partisans a marché dans le calme «sans violence». Malheureusement, affirme l’opposant, avec le régime IBK, il faut «s’attendre à tous, mais il faut résister». Avant Soumaïla Cissé, plusieurs de ces soutiens ont pris la parole. Il s’agit entre autres de Ras Bath, Dramane Dembélé, Choguel Kokala Maïga, Paul Ismaël Boro. Tous dénoncent, un «semblant d’élection».

Mamadou TOGOLA 

La rédaction

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct