Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne

​Primes au ralliement : 4×4 et espèces sonnantes et trébuchantes

De plus en plus, des voix au-dessus de tout soupçon, du moins pour les naïfs, s’élèvent pour appeler à voter au profit de l’actuel président de la République, candidat à sa propre succession. L’argumentaire brandi est la préservation de la paix sociale.

Tantôt se disant neutres, tantôt apparaissant en public lors des manifestations de la Société civile et de l’Opposition, ils n’hésitaient pas à dénoncer les tares du pouvoir.

Subitement, ils sont devenus avocats de « causes objectives ». Mais selon nos sources, un tel retournement aurait été savamment orchestré dans les hautes sphères du pouvoir. Envoi d’émissaires nuitamment chez eux dans les communes environnantes de Bamako, puis diners suivis de sacs remplis de billets de banques. Ces nouveaux ralliés, parmi eux figurent des  rappeurs, prêcheurs, animateurs et opérateurs économiques, auraient également perçu des véhicules de type 4×4 dernier cri. Si l’on ignore le montant exact des sommes reçues par les uns et les autres, nos sources indiquent que chacun d’entre eux s’en serait tiré avec pas moins de cent (100) millions de FCFA. Dès lors, les bénéficiaires de ces primes au ralliement au pouvoir ne tarissent plus d’éloges sur le locataire du châtelain de Sébénikoro. Ils tentent d’envahir les réseaux sociaux régulièrement aujourd’hui. Histoire de montrer  à leur bienfaiteur qu’ils font leur « boulot ». Pour l’heure, nous nous réservons le droit de ne citer personne. Mais, chacun se reconnaîtra. Et l’opinion publique devrait avoir sa petite idée sur les intéressés. Car, à Bamako, rien ne saurait se cacher.

 


Primature : qu’est-ce que fait courir SBM

On le savait depuis longtemps, l’homme est un friand de sacrifices. Presque tous les vendredis, parents et amis se retrouvaient chez lui autour d’un plat. Mais depuis sa nomination à la tête du gouvernement, un vieux rêve, ce sont les cadres qui s’y bousculent. Il y a aussi parmi les nouveaux convives des prêcheurs bien connus de la place. Nos radars ont pu, par exemple, capter la présence de certains d’entre eux au domicile actuellement très prisé  du Quartier du Fleuve. Dans le lot, un jeune prêcheur qui n’avait pas hésité à insulter diverses personnalités de la République -ATT, Dioncounda Traoré, Fatoumata Siré Diakité- (aujourd’hui décédée), entre autres s’est encore illustré chez le PM dans la nuit du 27ème jour de Ramadan. Et pour cause, il venait de recevoir 100 sacs de  100kg de riz, 100 sacs de sucre. Au micro, devant un parterre de personnalités dont des ministres, notre célèbre prêcheur dira que le PM lui avait promis d’autres choses. Puisque cela ne suffisait pas, notre PM s’est permis d’offrir aux fidèles musulmans de Dravela-Bolibana, la coquette somme de dix (10) millions de FCFA. Cette somme était, parait-il, destinée à les aider à la finition des travaux de leur mosquée. Pour ceux qui connaissent le quartier, ladite mosquée est située à quelque mètres du Commissariat de police du 2ème arrondissement « Poudrière ». L’annonce de cette donation est intervenue le jour de la célébration de la fête de l’Aid El Fitr. Dès que celui qui avait le micro fit l’annonce, c’est un « hourra » de désapprobation qui traversa la cour de la mosquée. Des fidèles n’hésitaient pas une seconde pour vider les lieux en dénonçant qu’ils assimilent à une corruption d’Etat.

Source: Le Sphinx

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct