Suivez-nous sur Facebook et Youtube pour ne rien rater de l'actualité malienne

Unification de la jeunesse malienne : Le coup de maître de Mossa Ag Attaher !

Vilipendé, accusé de tous les noms d’oiseaux pour sa ferme volonté d’unir la jeunesse malienne par de mauvaises gens, le ministre de la Jeunesse et des Sports, Mossa Ag Attaher, a réussi, la semaine dernière à Bougouni, son combat pour un bureau consensuel unitaire du Conseil National de la Jeunesse (CNJ). Grace à son sacrifice, l’histoire de division de la jeunesse malienne n’est qu’un mauvais souvenir.

Le ministre de la Jeunesse et des Sports du Mali, Mossa Ag Attaher, puisque c’est de lui qu’il s’agit, continue à forger l’admiration. Depuis son arrivée à la tête du département de la Jeunesse et des Sports, il ne cesse de faire bouger les lignes. Et oui, sans démagogie, les lignes bougent. Elles bougent non seulement au niveau des sports mais aussi au sein de la jeunesse malienne.

En effet, depuis le congrès dernier du CNJ tenu à Koutiala, la jeunesse malienne est divisée. Clan Amadou Diallo, clan Ousmane Diarra dit Gousno… Même à l’intérieur de ces clans, il y a encore de clans. Il fallait donc au ministre de la Jeunesse et des Sports de trouver une solution à ce problème. C’est pourquoi le ministre Mossa Ag Attaher a rappelé le rôle de son département. « Aussi, il me parait utile de rappeler à l’attention de certains que la mission du Ministère en charge de la Jeunesse est de préparer et de mettre en œuvre la politique nationale de la promotion de la Jeunesse. A ce titre, il a l’initiative et la responsabilité de la promotion, de l’organisation, de l’orientation et de la coordination des actions visant à assurer le plein épanouissement des jeunes et leur insertion dans le processus de développement économique, social et culturel », a laissé entendre le ministre Mossa Ag Attaher dans son discours à la jeunesse malienne avant d’ajouter : « Il élabore et met en œuvre les mesures aptes à répondre aux attentes des jeunes et à susciter leur pleine participation aux activités d’intérêt public, notamment celles entreprises au bénéfice des communautés. C’est l’Article 25 du Décret n°2020-0095/PT-RM du 16 octobre 2020 fixant les attributions spécifiques des membres du Gouvernement qui le dit. Je ne l’ai pas inventée ».

Pour le ministre de la Jeunesse et des Sports, il lui est impossible de travailler avec une jeunesse divisée. « Chers Jeunes, comment promouvoir des actions visant votre plein épanouissement quand vous êtes divisés ? Comment organiser des actions visant votre plein épanouissement quand vous êtes divisés ?  Comment orienter et coordonner des actions visant votre plein épanouissement quand vous êtes divisés ? Comment susciter votre participation aux activités d’intérêt public quand vous êtes divisés ? », s’est interrogé Mossa Ag Attaher.

La sagesse de Mossa Ag Attaher face aux tentatives de sabotage de son combat à Bougouni

C’est dans la salle Siraba Togola de Bougouni que beaucoup Maliens ont découvert en Mossa Ag Attaher un homme sage et imperturbable. Malgré les tentatives de sabotage de la cérémonie par les pros Amadou Diallo qui lui manquaient même du respect, le ministre a gardé son sang-froid. Il est resté imperturbable. Des heures durant, il a écouté, avec patience, tous ce que ces jeunes en colère avaient à dire. Et après, il les a répondus par un discours courtois et rassembleur. « S’il fallait passer la nuit à écouter ces jeunes, je le ferai. Je suis le ministre de la Jeunesse et des Sports de tous les Maliens. Je suis là pour tous les jeunes du Mali et je suis prêt à écouter tous », a-t-il déclaré. Le ministre Attaher a déclaré qu’aucun sacrifice n’était de trop pour lui afin de réussir l’unification de la jeunesse malienne. La division de la jeunesse malienne n’avait que trop duré et il fallait avoir une solution.« Dans une recherche de solution, j’avais instruit, il y a six mois, à la Direction Nationale de la Jeunesse et au Comité Exécutif National du CNJ-Mali de travailler ensemble, sans complaisance, pour trouver une issue appropriée à la crise et rassembler les jeunes autour et au service d’un organe unitaire et consensuel en vue de faire de la devise « Unis, Nous bâtissons le Mali » une réalité en milieu-jeunes et favoriser les actions de plein épanouissement des jeunes », a-t-il indiqué.

Pour lui, l’unité de la jeunesse malienne est une nécessité. Son épanouissement aussi. « Ce défi n’est nullement au-dessus de vos capacités. Vous avez, maintes fois, prouvé qu’aucun défi ne peut vous résister. L’unification des scouts musulmans, chrétiens et laïcs dans une seule entité fédérative est une illustration de votre extraordinaire capacité à transcender les défis d’où qu’ils viennent. J’attends que vous montriez à l’opinion nationale que vous disposez encore des ressorts nécessaires pour rebondir », a-t-il déclaré avant d’ajouter : « Quant à moi, je reste optimiste que vous sortiriez unis et renforcés de ces assises en déjouant tous les pronostics négationnistes ».

Après un chemin épineux, le ministre de la Jeunesse et des Sports a gagné son pari pour l’unification de la jeunesse malienne. Ce geste de Mossa Ag Attaher est un bon exemple à suivre par bon nombre de responsables de structures. Il a prouvé à tous qu’il est un ministre rassembleur, qu’il a des ambitions pour la jeunesse malienne, pour le Mali, en général.

Boureima Guindo

Source: Journal le Pays- Mali

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Suivez-nous sur Facebook pour ne rien rater de l'actualité malienne
Ecoutez les radios du Mali sur vos mobiles et tablettes
ORTM en direct Toutes les chaînes africaines en direct